La revue de presse écrite

– Les quotidiens parvenus vendredi à l’APS traitent principalement du match devant opposer à partir de 18 heures, le Sénégal à l’Ouganda, pour le compte des huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019.

’’Battre l’Ouganda, un impératif’’, affiche le quotidien national Le Soleil, une manchette qui peut se voir comme un véritable mot d’ordre aux Lions, très attendus sur cette seconde phase de la CAN où les calculs semblent interdits.

’’Pas d’autre choix que de gagner !’’, s’exclame le même journal dans ses pages intérieures, avant d’ajouter : ’’Pour ce premier match de phase finale de CAN entre les deux équipes’’ du Sénégal et de l’Ouganda, ’’chaque camp affiche confiance, sérénité et détermination. »

’’De part et d’autre, écrit encore Le Soleil, on se détermine à passer l’obstacle, même si l’on s’accorde à noter que ce ne sera pas facile pour aucune des deux équipes. »

De fait, ce sera « à quitte ou double », souligne Walfquotidien, quotidien selon lequel depuis leur finale de 1978, les Cranes de l’Ouganda ’’n’ont plus dépassé la phase de groupes. Ils n’ont jamais battu les Lions mais leurs derniers résultats sont flatteurs. »

Le sélectionneur des Lions, commentant le profil de l’adversaire ougandais, a déclaré selon Le Quotidien : ’’Nous devons nous préparer à jouer un match typiquement africain. »

’’Des propos qui font allusion au style de jeu et à la base locale des Cranes que les Lions, en dépit de leur forte dose d’expatriés’’, une situation à laquelle l’équipe nationale du Sénégal est appelée à s’adapter, indique le journal.

Ainsi, quand Aliou Cissé répète, dans des déclarations relayées par Vox Populi : ’’Nous devons nous préparer à jouer un match typiquement africain’’, le coach des Cranes Sébastien Désabre, semble confirmer son homologue sénégalais, en déclarant à la une du même journal : ’’On sait quel plan on va mettre en place pour profiter des faiblesses du Sénégal’’.

Il reste que cette rencontre est un ’’Match de vérité pour les Lions’’, selon Vox Populi. ’’Gagner à tout prix’’, souligne le quotidien Enquête, L’As s’inscrivant dans la même analyse en faisant observer que les Lions sont ’’attendus pour rugir. »

’’Les Lions qui sont considérés comme des favoris de cette 32e édition auront la lourde tâche de mettre un terme au parcours des euphoriques Cranes qui ont séduit plus d’un au premier tour, en terminant deuxièmes derrière l’Egypte et devant la RD Congo’’, résume Sud Quotidien.

Sur un tout autre sujet, Le Témoin quotidien s’intéresse aux risques de confrontations entre la plateforme ’’Aar Li nu Bokk’’ et les jeunes du parti au pouvoir, qui veulent organiser des rassemblements au même moment, au même endroit. ’’Encore un week-end de tensions en perspective !’’, relève le journal.

’’La plateforme Aar Li nu Bokk étant décidée à organiser un rassemblement ce samedi et les jeunes du parti présidentiel regroupés au sein de la COJER voulant en faire de même et sur le même lieu, bonjour la confrontation !, mais en réalité, écrit le journal, les jeunesses de l’APR semblent avoir été activés pour pousser les autorités à interdire, pour la deuxième semaine de suite, la manifestation de l’opposition. »

Tribune évoque un report des élections locales initialement prévues en décembre, ’’les traces du budget prévu pour l’organisation’’ de ces consultations électorales ne se retrouvant pas dans la loi de finance rectificative récemment votée par l’Assemblée nationale, selon le journal.

’’Un carnage financier’’, titre Enquête au sujet de la convention de non double imposition Iles Maurice-Sénégal, laquelle a été récemment dénoncée par le président sénégalais Macky Sall, mais ’’plus de 150 milliards de francs CFA’’ ont été perdus depuis sa signature en 2002.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok