La revue de presse écrite du 05 Avril

La célébration de la fête de l’Indépendance, marquée par le discours à la Nation du chef de l’Etat et un grand défilé civil et militaire sur le Boulevard Général de Gaule à Dakar, est le principal sujet à la Une des quotidiens reçus vendredi.

Au sujet du discours du chef de l’Etat, Vox Populi affiche à sa Une : ‘’Restauration des valeurs morales et citoyennes, Macky Sall engage le plus vaste chantier de son second mandat’’.

’’Mieux vaut tard que jamais. On l’attendait à ce sujet depuis 7 ans. Ce n’est qu’en entamant son second mandat que Macky Sall se résout à s’attaquer aux racines du mal sénégalais : la perte de nos valeurs’’, écrit le journal.

’’(…) aujourd’hui, la citoyenneté est mise à mal à bien des égards. Elle est mise à mal : quand l’honneur et la dignité de personnes innocentes sont mis à rude épreuve par la désinformation érigée en instrument de manipulation des consciences et de discorde sociale ; quand l’espace public est occupé sans titre ni droit, au risque de poser de graves problèmes d’encombrement, d’insalubrité et de sécurité publique ; quand, enfin, le bien commun n’est pas respecté et que les symboles de l’Etat, de la Nation et de la République sont ignorés’’, a déploré Macky Sall dans son discours.

Le président de la République a prôné une citoyenneté « intégrale et assumée », optique qui suppose que les droits et libertés soient exercés « sans entraves » mais également que les citoyens soient en phase avec leurs devoirs et responsabilités.

Commentant l’adresse du président de la République, Enquête écrit : ‘’Macky Sall comme en 2012’’.

’’Habitués aux discours fleuve des présidents de la République, les Sénégalais, mercredi, veille de la célébration de la fête de l’Indépendance, ont eu droit, à un discours assez court certes, mais limpide et concis. Sur son contenu, ce discours rappelle à bien des égards celui des débuts de Macky Sall à la tête du Sénégal. Les valeurs, la citoyenneté, la discipline ont été exaltés’’, écrit Enquête.

’’Fête de l’Indépendance, Macky Sall, la citoyenneté au cœur’’, titre Le Quotidien qui souligne : ‘’Dans la forme, Macky Sall a battu son propre record du 3 avril 2012 en se limitant à 11 minutes. Dans le fond, c’est un discours qui diagnostique une +citoyenneté mise à mal+ (…)’’.

Pour le journal Le Soleil, ‘’l’invite pressante du chef de l’Etat est motivée par une situation de dégradation sociale que tout le monde constate et qui handicape lourdement notre développement’’.

’’Notre société, selon la publication, semble ne plus avoir de cap et fonctionne sur un logiciel complètement à l’opposé des valeurs de respect des parents et des anciens, de +djom+ (détermination), de +ngor+ (dignité), de +fit+ (courage) et +kersa+ (pudeur)…léguées par nos ancêtres’’.

Le défilié militaire et paramilitaire sur le Boulevard du Général De Gaule, qui a marqué le 59ème anniversaire de l’indépendance du Sénégal, intéresse également les quotidiens. Cette manifestation s’est déroulée en présence des invités d’honneur, les chefs d’Etat libérien Georges Weah, malgache Andry Rajoelina et gambien Adama Barrow.

Vox Populi note que Macky Sall ‘’rassuré, promet de renforcer les moyens de l’armée’’.

Le journal Enquête relève que ‘’le défilé militaire a été une véritable démonstration de force et de puissance militaire’’ et ajoute que ‘’dans le sillage de ses engagements de l’année dernière, la célébration de l’accession du Sénégal à la souveraineté internationale à l’occasion pour Macky Sall de promettre le rehaussement des moyens logistiques des Forces de défense et de sécurité’’’’.

Selon Libération, ’’Macky Sall exulte devant les moyens de défense des Forces armées’’. ‘’Chapeau bas’’, s’exclame Sud Quotidien tandis que Le Soleil affiche à sa Une : ‘’L’Armée assure et nous rassure’’. ‘’L’Armée et la Gendarmerie poursuivent leur montée en puissance’’, se félicite de son côté Le Témoin.

commentaires
Loading...