La revue de presse écrite du 19 mars

Les quotidiens reçus mardi à abordent, entre autres sujets, la politique, la situation des commerçants du marché Petersen, le surpeuplement carcéral, le don de sang.

En politique, Vox Populi annonce ‘’une saignée’’ dans les rangs du Parti démocratique sénégalais (PDS) et souligne que 26 membres du comité directeur de la formation de l’ancien président de la République, Me Abdoulaye Wade, ont décidé de rallier Me Madické Niang, le candidat malheureux à la dernière présidentielle.

’’De chez Wade, une vague bleue déferle vers Me Madické Niang’’, affiche ainsi à sa Une le journal, relevant que Me Niang qui a démissionné du PDS est invité à créer ‘’un cadre politique novateur’’.

Sur le même sujet, Enquête parle de ‘’dissidence’’ dans les Libéraux. ‘’Madické Niang +récupère+ 26 membres du comité directeur du PDS’’, écrit ce quotidien. Pour Walfadjri, ’’Madické Niang décime le comité directeur du PDS’’.

Sud Quotidien évoque ‘’l’éventuel retour’’ de Khalifa Sall et Aïssata Tall Sall chez Ousmane Tanor Dieng et titre : ‘’Hypothèque sur le Parti socialiste (PS) et la coalition Bennoo Bokk Yaakaar’’ !’’.

’’Les +rebelles+ du PS à savoir Khalifa Sall et sa bande avaient été exclus du parti pour avoir voulu exiger le départ des +Socialistes+ de la coalition présidentielle, mais aussi pour avoir contesté le leadership du Secrétaire général national du PS, Ousmane Tanor Dieng’’, écrit Sud.

’’Aujourd’hui que leur retour au bercail est souhaité, le contrôle du parti à travers le congrès qui se profile à l’horizon, tout comme le compagnonnage dans Bennoo Bokk Yaakaar, seront mis à rude épreuve au vu des positions qui se dégagent çà et là’’, ajoute le journal.

Au sujet de l’appel du PS à des ’’retrouvailles’’ avec Khalifa Sall et cie, Le Quotidien titre : ’’Verts un non-retour’’.’’En tendant la main aux socialistes exclus du PS, Ousmane Tanor Dieng a lancé un nouvel épisode de ses rapports avec Khalifa Sall. Les antécédents souvent tumultueux rendent quasi-impossible une hypothétique entre les deux Socialistes. Même si en politique tout est question de circonstance’’, écrit le journal.

Le quotidien Source A se préoccupe de la ‘’situation’’ des maisons d’arrêt au Sénégal et parle d’un ‘’surpeuplement honteux’’.

’’Prévues pour accueillir 4224 détenus, les 37 prisons que compte le Sénégal ont atteint aujourd’hui la barre des 12 040 pensionnaires. Soit un surplus de 7816 détenus’’, indique la publication.

Enquête est retourné au marché Petersen frappé par un violent incendie, vendredi. Le journal s’intéresse aux ‘’vies perdues’’ de Khady, Seynabou, Ndèye et tant d’autres vendeurs mais qui ‘’ne comptent pas baisser les bras’’ après ‘’une funeste matinée et de rêves brisés’’.

’’De la poussière, des débris, de la désolation, tout dans ce coin de Dakar naguère assez grouillant, aujourd’hui si calme, témoigne du ravage des flammes du vendredi 15 mars dernier vers les coups de 7h, pendant que les marchands, venant pour la plupart de la banlieue, s’apprêtaient à rejoindre leurs tables et cantines. Ce jour-là, Petersen a perdu bien plus que du matériel. Ce sont des pans importants de vie qui sont partis en fumée. En un laps de temps !’’, écrit Enquête.

Le Soleil s’intéresse au don de sang et affiche à sa Une : ‘’radioscopie de la récurrence des déficits’’. ‘’Près de 100 000 poches de sang ont été collectées en 2019 sur un besoin annuel de 150 000’’, relève le journal qui note que les universités publiques sont ‘’les grandes pourvoyeuses’’.

commentaires
Loading...