La SDE répond au ministre de l’Hydraulique Mansour Faye…

Dans un communiqué de presse diffusé le vendredi 19 octobre 2018 le Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement a réagi à la suite de la déclaration du Conseil d’Administration de la Sénégalaise des Eaux du 17 octobre 2018.

La Sénégalaise Des Eaux tient à faire les précisions suivantes:
C’est en toute responsabilité que le Conseil d’Administration de la SDE a estimé nécessaire d’attirer l’attention de toutes les parties prenantes sur le fait que, compte tenu du temps long mis pour publier le résultat de l’Appel d’Offres, le sous-secteur vital de l’hydraulique urbaine est dans une situation d’incertitudes.
En effet, il faut rappeler que le délai contractuel pour la période de passation de service est de 6 mois conformément à l’article 92 du Contrat d’Affermage en cours, relatif à la continuation du service affermé en fin d’affermage. Ce délai est largement entamé car le Contrat d’Affermage de la SDE arrive à terme le 31 décembre 2018, donc dans deux mois environ.
Concernant l’engagement de confidentialité et les dispositions de la Charte de Transparence et d’Ethique évoqués, ils ont toujours été respectés par la SDE. A ce propos, il est important de rappeler que c’est le Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement qui avait révélé lors de l’émission Grand Jury de la RFM du 10 juin 2018 les offres financières des candidats. Et précisément il avait déclaré : ‘’La SDE propose 277 francs virgule quelque chose le m3, Suez est à à peu près 299 francs le m3 et Veolia à 365 francs environ le m3.’’
Par ailleurs, dans la même émission Grand Jury du 10 juin 2018, il avait déclaré que le nom du vainqueur serait connu dans ‘’une dizaine de jours tout au plus’’.
En partenaire responsable, La SDE n’a fait que s’étonner et attirer l’attention sur une situation inhabituelle et incertaine pour le sous-secteur de l’hydraulique urbaine, par devoir de respect vis-à-vis des autorités publiques, des consommateurs et de toutes les parties prenantes.
Comme affirmé dans sa déclaration, le Conseil d’Administration de La Sénégalaise Des Eaux demeure, aujourd’hui plus que jamais, déterminé à œuvrer pour que le sous-secteur de l’hydraulique urbaine poursuive son développement dans notre pays sur un solide socle de Partenariat Public Privé qui fait référence sur le continent africain et la fierté des Sénégalais.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok