L’affaire Adja Astou Cissé dégénère…

Des dizaines d’individus se sont pointés devant les locaux de la 7TV pour manifester contre les propos tenus par une animatrice de la chaîne de télévision à l’encontre de la communauté pulaar. Dans un débat qu’elle animait, Adja Astou Cissé déclarait que le viol est fréquent dans cette ethnie. Des propos qui ont rapidement fait le tour de la toile et ont été perçus par les Pulaar comme une offense. Ce vendredi soir, l’animatrice, flanquée de sa patronne, Maïmouna Ndour Faye, avait présenté ses excuses, affirmant qu’elle est elle-même pulaar. Les choses sont vraisemblablement en train de prendre une tournure démesurée puisque ce samedi matin, l’animatrice a été convoquée à la Section de recherches de la gendarmerie. Et au moment où nous nous mettons sous presse, des jeunes sont devant la 7TV, prêts à en découdre. Les forces de l’ordre sont présentement sur place pour éviter que les locaux de la chaîne de télévision soient caillassés.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.