L’Allemagne doit-elle s’inquiéter ?

A 8 jours de son entrée en lice dans la Coupe du monde face au Mexique, l’Allemagne n’est pas en pleine confiance. La preuve, les champions du monde en titre ont battu de justesse l’Arabie Saoudite (2-1), vendredi soir à Leverkusen.

Qu’arrive-t-il aux champions du monde ? Imbattable lors des éliminatoires avec dix victoires en autant de matches (43 buts inscrits pour 4 encaissés), l’Allemagne a connu un début d’année 2018 compliqué. Après avoir été accrochée par l’Espagne (1-1), puis battue par le Brésil (0-1) en mars à domicile, la National Mannschaft s’est inclinée samedi dernier en Autriche (1-2). La venue de l’Arabie Saoudite, vendredi soir à la BayArena de Leverkusen, offrait une bonne occasion de se relancer pour les hommes de Joachim Löw avant le départ pour la Russie.

Le sélectionneur allemand avait d’ailleurs décidé d’aligner un onze de départ qui ressemble à son équipe-type, si ce n’est Mesut Özil, resté sur le banc: Neuer – Kimmich, Hummels, Boateng, Hector – Kroos, Khedira – Reus, Müller, Draxler – Werner. La rencontre avait d’ailleurs bien commencé pour les champions du monde en titre avec le but précoce de Timo Werner (8e). Un but contre son camp d’Omar Hawsawi (43e) permettait même à l’Allemagne de faire le break. Sauf que la rencontre n’a pas tourné à la démonstration pour Löw et ses troupes. Pire, l’Arabie Saoudite a même réduit le score en fin de match, suite à un but de Taisir Al Jassim, qui avait bien suivi un penalty repoussé par Manuel Neuer (84e). Mohammad Al Sahlawi était même tout proche d’égaliser dans les arrêts de jeu pour l’adversaire du pays hôte du Mondial vendredi prochain, lors du match d’ouverture.

Les Allemands ont évité l’humiliation, mais pas les doutes autour de leur état de forme à une semaine du début de la Coupe du monde. Ils devront se montrer bien plus performants dans huit jours à Moscou, face au Mexique pour ne pas se mettre d’entrée en difficulté.

commentaires
Loading...