L’anecdote de Serigne Touba sur le pardon

Une fois , après avoir fini la priére de isha ( Guewe), Serigne Touba est resté assis , les mains levés vers le ciel jusqu’au niveau des épaules. Ainsi, il est resté dans cette position jusqu’à l’approche de la priére de fajr. Sitot que l’appel à la priére a retenti, les gens l’ont entendu dire à vive voix Alhamdoullilah ( Je remerci Dieu).A la fin de la priére, Serigne Touba appela tout le monde et leur demanda ceci : mon acte d’aujourd’hui doit vous étonner ? Et , ils disent : oui ! Ainsi, Serigne Touba leur dit : aujourd’hui Dieu m’a fait la sourde oreille. Je ne L’ai jamais sollicité pour une chose sans qu’Il ne me l’accorde de suite. D’habitude, Il m’accorde ce que je veux dés l’instant que je le pense. Aujourd’hui, je Lui ai demandé qu’Il puisse accorder la paix et la sécurité au jour du jugement dernier à toute personne qui me déteste ou toute autre que mon ascension ne fait pas plaisir, mais Il n’a pas donné une suite favorable à ma demande qu’au moment de l’appel à la priére du fajr. C’est en ce moment qu’Il m’a dit oui ! C’est pourquoi , j’ai dit Alhamdoullilah ! “

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.