L’appel de Macky Sall divise l’opposition sénégalaise !

L’appel du président Macky Sall à la concertation pour discuter des termes de référence du nationale prévu le 28 mai a divisé l’opposition sénégalaise. Une partie a décidé de prendre part alors que le Parti démocratique sénégalais (Pds) de Abdoulaye Wade rejette et pose des conditions.

Le Front de résistance nationale (Frn) qui regroupe plusieurs partis de l’opposition, a décidé de prendre part jeudi matin à la convocation du ministère de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye, très contesté à la tête de ce département, par cette même Front.

« Pour le moment, nous ne parlons pas du dialogue national, mais de la concertation électorale. Nous sommes disposés à dialoguer, à condition qu’on mette en place une commission cellulaire, équidistance pour élaborer les termes de référence », a confié une source de l’opposition à L’Observateur.

Pour ce dialogue, il ne fait pas compter sur le Parti démocratique sénégalais (Pds). Abdoulaye Wade a posé des conditions. Me Wade juge inacceptable que la réunion soit dirigée par Aly Ngouille Ndiaye.

Le PDS a rappellé également que sa participation au dialogue politique est conditionnée par la libération immédiate de Khalifa Sall et par la révision du procès de Karim Wade, en application des décisions de justice internationale condamnant l’État du Sénégal, notamment celle du Comité des Droits de l’Homme des Nations Unies qui prescrit cette révision.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok