L’APR courtise déjà…Thierno Bocoum

Comme un coup de tonnerre, l’information a alimenté hier et continue d’alimenter les débats dans les chaumières. Thierno Bocoum qui quitte le Rewmi, en voilà une information de taille tellement les Sénégalais ont pu apprécier comment l’ancien député s’est battu pour son parti et pour son pays. Mais puisqu’en politique tout peut arriver, il est tout à fait normal pour l’ancien responsable de la communication du parti d’Idrissa Seck de trouver une nouvelle voie pour poursuivre sa carrière politique. L’on peut affirmer sans risque de se tromper que c’est le président du Conseil départemental de Thiès qui vient de perdre un maillon essentiel de la chaîne qu’est le Rewmi.

ANNONCE

Mais déjà, M. Bocoum est courtisé par le camp présidentiel qui, visiblement, se réjouit de la défection de l’ancien député. « Je suis en phase avec mon ami, l’honorable député Thierno Bocoum, porte-parole du parti Rewmi de Idrissa Seck. Essayons juste de fouiller le parcours politique de Thierno Bocoum en tant que jeune depuis l’Ujtl, il a pris des risques politiques pour accompagner Idrissa Seck qui a quitté Abdoulaye Wade. Thierno a fait la prison à cause d’Idrissa Seck, il a fait beaucoup de sacrifices pour Idrissa Seck« , a dit Salihou Keïta le secrétaire général de l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi des jeunes (Anpej) qui accuse Idy d’avoir sacrifié Bocoum. « Je demande à mon ami Thierno Bocum de ne pas chercher midi à quatorze heures, de venir militer à l’Alliance pour la République pour accompagner le président Macky Sall« , ajoute-t-il.

Cependant, cet appel du pied risque de rester sans suite. C’est un secret de Polichinelle que Thierno Bocoum est l’un des plus farouches détracteurs du régime de Macky Sall. A l’heure actuelle, il n’y a rien qui puisse justifier que Bocoum rejoigne le Macky où les pratiques qu’il a toujours fustigées demeurent. D’ailleurs, le responsable politique a clairement indiqué qu’il compte mettre sur pied une plateforme pour fédérer toutes les forces vives de la Nation. « C’est pourquoi j’entends sous peu, offrir une alternative crédible et rassurante. J’entends faire une jonction de toutes les forces patriotiques au-delà des clivages idéologiques, pour que seul vaille l’intérêt supérieur de la nation sénégalaise« , écrit-il. N’est-ce pas clair comme de l’eau de roche ?

commentaires
Loading...