L’APS durcit le ton…Encore 48h de grève !

Les professionnels des médias se révoltent pour sauver l’agence de presse nationale abandonnée par les pouvoirs publics dans une sinistre situation. Le Secrétaire général du Synpics section/ Aps, Bamba Kassé et compagnie sont déterminés à aller jusqu’au bout. En dépit de l’audience que le ministre de la Communication, Abdoulaye Bibi Baldé leur a accordée, ils poursuivent leur mouvement d’humeur. Ils ont décrété un mot d’ordre de 48 heures d’arrêt de travail le temps de permettre au ministre de la Communication de concrétiser ses promesses. D’ailleurs, toutes les sections du Synpics vont se rassembler à la Maison de la presse aujourd’hui pour apporter leur soutien aux agents de l’Aps et dénoncer l’inertie des autorités. Ngaaka Blindé jugé aujourd’hui La Chambre criminelle va se pencher, aujourd’hui, sur le dossier du célèbre rappeur Baba Ndiaye alias Ngaaka Blindé et son coaccusé Khadim Thiam. En effet, le 4 septembre dernier, le procureur Saliou Ngom avait souligné que la Chambre criminelle est incompétente à juger les accusés du fait des changements intervenus au niveau des textes. Le parquet a estimé que les accusés doivent comparaitre devant la Chambre correctionnelle afin de bénéficier de la loi pénale la plus douce. Suite à cette observation, il a invité la Chambre à se déclarer incompétente et à renvoyer le dossier devant le Tribunal correctionnel. Ainsi, le juge va rendre sa décision aujourd’hui. Pour rappel, le rappeur Ngaaka Blindé et son acolyte comparaissent pour «complicité de contrefaçon, falsification et altération de signes monétaires» ayant cours légal sur le territoire national

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok