L’Arabie saoudite nomme la première femme ambassadrice de son histoire

Une première ! L’Arabie saoudite a désigné une femme, la princesse Reema Bent Bandar ben Sultan, pour succéder au prince Khaled Ben Salmane au poste d’ambassadeur d’Arabie saoudite aux États-Unis d’Amérique.

En effet, une autre femme vient de s’ajouter à la liste des femmes leaders dans le monde occupant de grands postes de responsabilité.

Il s’agit de Reema Bint Banda qui a été nommée première femme ambassadrice par le gouvernement de l’Arabie Saoudite.Publicité

Elle aura la lourde tâche de tenter d’améliorer l’image de son pays auprès de son principal allié occidental.

L'Arabie saoudite nomme la première femme ambassadrice de son histoire

Reema bint Bandar, qui apparaît régulièrement en public contrairement à l’écrasante majorité des femmes de sang royal du royaume ultraconservateur, est vue comme une libérale en phase avec les positions du jeune et puissant prince héritier Mohammed ben Salmane qui veut moderniser son pays.

Une décision qui choque d’autant plus que le pays est très conservateur des règles à l’ancienne et ne donne pas libre cours aux femmes de s’exprimer.

L'Arabie saoudite nomme la première femme ambassadrice de son histoire

En terme d’épanouissement, les femmes évoluent difficilement et n’ont pas toujours ou rarement des prises de paroles et de décision.

Reema bint Bandar succède au prince Khaled ben Salmane, frère cadet de Mohammed ben Salmane, ministre adjoint de la Défense. L’ambassade saoudienne de Washington accueillera donc la première femme au poste d’ambassadrice.

Ce geste est un pas considérable pour le progrès de l’Arabie Saoudite. Militante, entreprenante et battante, Rima la princesse a su convaincre les autorités par son abnégation au travail.

Cette mère célibataire de 43 ans est la fille du prince Bandar ben Sultan, ex ambassadeur aux Etats-Unis pendant 22 ans. Pendant plusieurs années, elle a été la conseillère de Mohammed ben Slimane.

Mère de deux enfants et divorcée, elle s’est ainsi mobilisée en faveur de l’introduction du sport dans les établissements publics pour jeunes filles. Elle a également tenté d’encourager les Saoudiennes à se lancer dans les affaires.

Elle est également à l’origine de campagnes de sensibilisation au cancer du sein.

La princesse Rima est elle-même une femme d’affaires aux multiples activités, dont celle de représentante à Ryad des magasins de luxe Harvey Nichols, selon des médias étatiques saoudiens.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok