L’Arabie Saoudite oblige WhatsApp à voiler les émojis

Plus d’un milliard de personnes utilisent WhatsApp – mais en Arabie saoudite, un pays très conservateur, le service de messagerie vocale américain rencontre des problèmes avec l’autorité religieuse.

Des émojis qui portent le hijab ou la burqa
« Comme il n’est pas facile de savoir avec certitude si un émoji est un homme ou, peut-être, une femme chauve, pour des raisons de sécurité ils doivent tous être voilés« , explique un porte-parole du Grand Mufti’Abd al-‘Azīz ibn’Abdallāh al ash-Sheikh.
Bien que le service juridique de WhatsApp ait tenté d’intervenir, le Grand Mufti est resté sur ses positions. Dans le même temps, le gouvernement a également demandé à d’autres sociétés, notamment Twitter, Samsung, Google (Android) et Apple, d’ajuster leurs émoticônes.
Chez WhatsApp, on est fier d’avoir satisfait aux exigences saoudiennes en un temps record: « Désormais, toutes les émotions ne sont exprimées que par les yeux », explique un designer de la société. « Cela nous permettra de montrer jusqu’à 50 expressions différentes de douleur, d’anxiété et d’oppression spécifiquement pour les femmes arabes. »

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok