Le Bayern Munich prépare un lifting XXL !

Le football est à l’arrêt. Ce qui n’empêche pas certaines écuries de plancher sur le mercato, même si celui-ci devrait être chamboulé en raison de l’épidémie de coronavirus. En Allemagne, le Bayern Munich prépare l’avenir, même s’il faudra prendre en compte les pertes financières éventuelles. Et justement, les pensionnaires de l’Allianz Arena devraient se délester de quelques éléments dans les prochains mois. Prêté par le FC Barcelone, Philippe Coutinho ne sera, a priori, pas conservé. Les Bavarois ne sont pas disposés à lever son option d’achat de 120 M€. Son avenir devrait s’écrire en Angleterre. Mais le Brésilien n’est pas le seul joueur qui devrait changer d’air durant le mercato.

Des départs à prévoir

En effet, le Bayern Munich souhaite se séparer de Corentin Tolisso. Arrivé en 2017 pour 41,5 M€, le milieu de terrain passé par l’OL n’entre pas dans les plans de son entraîneur Hans-Dieter Flick. Aligné à 24 reprises cette saison, il n’est plus un titulaire en force. La porte n’est donc pas fermée pour le champions du monde 2018 dont le prix est fixé à 35 M€. La situation de Tolisso n’est pas passée inaperçue en Italie où l’Inter Milan et Antonio Conte sont séduits selon La Gazzetta dello Sport. Toujours du côté des départs potentiels, les Munichois devront gérer les dossiers Jérôme Boateng et David Alaba, deux joueurs en fin de contrat en juin 2021. Pour le premier nommé, il n’y a rien eu de nouveau depuis l’approche d’Arsenal l’hiver dernier.

Pour le second, tout est envisageable comme il l’a confié à GQ il y a quelques jours. « Je me sens très bien à Munich. Mais en principe, je pourrais aussi imaginer prendre un chemin différent. Cela reste à voir. Je n’y pense pas pour le moment. » Alors que son club n’est pas encore revenu vers lui pour une prolongation, l’Autrichien s’est rapproché de Pini Zahavi. Un départ n’est donc pas à exclure. Manuel Neuer, lui aussi, arrive à un tournant de son aventure au Bayern Munich. Le gardien allemand est en fin de contrat en 2021. Mais les négociations concernant une prolongation traînent en longueur. Bild explique d’ailleurs que l’agent du gardien a rencontré les dirigeants du club bavarois récemment et que la réunion n’aurait duré que 4 petites minutes. Il serait parti agacé.

Le Bayern Munich veut acheter allemand mais pas que…

Si plusieurs éléments pourraient donc quitter le navire durant l’intersaison, d’autres sont susceptibles d’arriver pour apporter du sang neuf à une formation qui ne manque pas d’ambition. Et comme l’été dernier, le Bayern Munich a fait de Leroy Sané sa grande priorité. Mais l’international allemand était finalement resté à Manchester City, où il s’était ensuite blessé. Un an plus tard, les Bavarois vont revenir à la charge. The Sun expliquait récemment que le club munichois attendait de voir le joueur à l’œuvre après sa grave blessure au genou. Bild, de son côté, expliquait il y a dix jours qu’une réunion avait eu lieu avec ses agents et qu’un contrat de 5 ans avait été évoqué. Une source proche du club allemand nous a indiqué que, vu la situation actuelle, les négociations ne reprendraient pas avant au moins le mois d’avril. Deuxième cible du Bayern : Marc-André ter Stegen. Comme indiqué au-dessus, l’avenir de Manuel Neuer, qui est moins rayonnant, est au cœur des débats.

Et malgré le recrutement d’Alexander Nübel, l’écurie allemande garde un œil sur le portier du FC Barcelone. Solide sur sa ligne, ter Stegen est considéré comme l’un des meilleurs à son poste aujourd’hui, lui qui est déjà en concurrence avec Neuer en équipe nationale. Le média catalan a même ajouté que le Bayern Munich aurait déjà contacté le gardien du Barça pour prendre la température. Dans l’entrejeu, c’est Kai Havertz qui a la cote. Le milieu de 20 ans dispose d’un bon de sortie comme annoncé par son entraîneur Peter Bosz. « Il ne peut pas être conservé l’été prochain. Ce sera un transfert de plus de 100 millions d’euros ». Un prix élevé, même pour un club comme le Bayern Munich. Enfin en défense, le nom du Français Dayot Upamecano, très bon à Leipzig, est régulièrement cité. Le club bavarois prépare donc une révolution XXL lors du prochain mercato !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.