Le Borussia Dortmund punit le Bayern Munich et remporte la Supercoupe d’Allemagne !

En attendant la reprise de la Bundesliga dans deux semaines, le Borussia Dortmund et le Bayern Munich ouvraient cette nouvelle saison ce samedi avec la Supercoupe d’Allemagne. Au Signal Iduna Park, les Bavarois pensaient bien conserver leur titre mais ces derniers se sont fait doucher par une épatante équipe de Dortmund, victorieuse 2-0.
C’était le match qui marquait le début de la saison outre-Rhin. Ce samedi soir dans le cadre de la Supercoupe d’Allemagne, le Bayern Munich et le Borussia Dortmund se retrouvaient pour lancer ce nouvel exercice. Si les deux formations ont connu des fortunes diverses durant leur préparation, l’occasion était belle pour marquer de son empreinte cette nouvelle saison. Mais les Borussen n’accueillaient pas leur meilleur ennemi dans les bonnes dispositions.

En effet, Lucien Favre devait faire sans Mats Hummels, Matheu Morrey, Julian Brandt, Roman Bürki et Thorgan Hazard. Autant dire une véritable hécatombe. Mais cela n’empêchait pas le technicien suisse de proposer un onze compétitif avec les présences de Lukasz Piszczek, Alex Witsel, Marco Reus ou encore Paco Alcacer. De son côté, le champion de Bundesliga se présentait sans Serge Gnabry, Lucas Hernandez et Javi Martinez. Mais les Bavarois pouvaient compter sur Manuel Neuer, Jérôme Boateng, Thomas Müller ou encore Robert Lewandowski. Le Français Kingsley Coman était bien titulaire alors qu’un doute subsistait quant à sa présence pour ce match.

Jadon Sancho crucifie le Bayern Munich
Et la première mi-temps a légèrement été en faveur du Bayern. Les Bavarois ont longtemps confisqué le ballon à leur adversaire mais ce sont bien les joueurs de Dortmund qui se créaient les situations les plus chaudes à l’image de Paco Alcacer. Lancé en profondeur, l’Espagnol prenait de vitesse Boateng et obligeait Neuer à sortir très loin de son but, l’attaquant tentait une frappe lointaine des 40 mètres mais celle-ci passait à droite des cages du portier champion du Monde en 2014 (14e). Si le triple tenant du titre dominait en jouant très haut, il s’exposait en défense. Et Raphaël Guerreiro tentait d’en profiter avec une frappe à l’entrée de la surface mais le Portugais butait sur un Neuer impérial (20e). Coman essayait bien de réagir mais sa frappe était contrée par Ömer Toprak (23e). Finalement, les deux équipes n’arrivaient pas à se départager dans ce premier acte et regagnaient les vestiaires sur ce score nul et vierge (0-0).

Après la pause, le match repartait sur le même rythme avec une forte domination bavaroise. Mais c’est bien Dortmund qui ouvrait le score grâce à Paco Alcacer. Sur le côté droit, Jadon Sancho mettait au supplice Boateng et distillait un centre en retrait parfait pour l’Espagnol qui reprenait instantanément. Sa frappe à ras de terre terminait sa course au fond des filets de Manuel Neuer (1-0, 48e). Le Bayern poussait pour égaliser et a bien failli y parvenir mais ni Leon Goretzka (56e) ni Müller (58e) ne trouvaient la faille. Et à force de se découvrir, les Bavarois s’exposaient aux contres des joueurs de Lucien Favre. Et c’est Sancho qui en profitait. Parfaitement lancé par Guerreiro, l’Anglais trompait le gardien adverse d’une frappe croisée (2-0, 69e). La fin de match était toujours à l’avantage du Bayern mais c’était une domination stérile, le Borussia était trop bien en place pour laisser échapper la victoire. Dortmund s’empare de sa sixième (la septième en comptant celle de 2008, ndlr) Supercoupe d’Allemagne et lance parfaitement sa saison, laissant le Bayern et Niko Kovač à ses doutes de la saison passée…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.