Le Calvaire de la Presse à Tivaouane

Comme à l’accoutumée, il est plus que légitime pour la Presse en général de couvrir les grands événements pour leur devoir professionnel mais aussi pour le bonheur de la population. À Tivaouane, alors que les préparatifs du Mawlid font bon train, la Presse vit un calvaire indescriptible pour non seulement avoir des accréditations pour la couverture médiatique ( pour certaines presses notamment la présence en ligne) mais aussi leur hébergement a été d’une possibilité non évidente. Le Gamou avec toute sa dimension et son ampleur avec les milliers de personnes qui suivent ce qui s’y passe mérite une meilleure organisation. Pourquoi privilégier certaines maisons de presses au détriment des autres. Les conditions d’attributions des accréditations doivent être connues de tous et gérer de la même façon pour toutes les organes de presses. Les organisateurs doivent prendre plus en considération la dimension de l’événement et incessamment mettre à l’aise les organes de presse pour les facilités la couverture .
La rédaction de senegaldirect

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.