Le CICR au Nigeria demande la libération de deux travailleuses humanitaires

La Croix-Rouge a appelé dimanche les autorités nigérianes à obtenir la libération de deux travailleuses humanitaires.

Elles ont été enlevées en mars par Boko Haram. Ces combattants menacent d’exécuter ces humanitaires à la fin de ultimatum qu’ils avaient fixé.

Il reste “moins de 24 heures” avant la date limite, a déclaré le CICR dans un communiqué.

Des violences confessionnelles au Nigeria
Des milliers de réfugiés camerounais au Nigeria
Le Comité international de la Croix-Rouge appelle les autorités du Nigeria à agir d’urgence pour libérer les deux humanitaires.

L’Organisation a lancé l’appel aux autorités un mois après qu’une sage-femme, enlevée avec elles le 1er mars dans le nord-est du pays, a été tuée par ses ravisseurs.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok