Le cyclone Kenneth menace l’est de l’Afrique

Les météorologistes mettent en garde contre d’importantes inondations et autres catastrophes liées au passage du cyclone Kenneth.

Le cyclone, qui s’approche du sud-est de l’Afrique, a été requalifié par les météorologistes en un cyclone tropical de forte intensité, un terme technique basé sur la vitesse du vent.

Il devrait toucher terre sur la côte nord du Mozambique au plus tard jeudi.

Les populations dans le pays déjà touché par le cyclone Idai s’attendent à des inondations catastrophiques, à des vents destructeurs et à une forte onde de tempête de 3 à 5 m.

Mozambique
Image captionLe cyclone Idai a frappé le Mozambique début mars et a touché des dizaines de milliers de personnes

Lors de son dernier relevé de 10 heures (heures locales) Météo France (île de la Réunion) donne quelques précisions techniques sur le cyclone Kenneth.

Des vents maximaux estimés à 215 km/h avec des rafales maximales estimées 305 km/h (vitesse sur mer).

cyclone Kenneth

Il y a une certaine incertitude quant à ce que fera le système cyclonique quand il touchera terre. Mais il semble se déplacer lentement, ce qui entraînera d’énormes précipitations au cours de la semaine prochaine.

Deux systèmes cycloniques ont été repérés dans l’océan au large de la côte Est de l’Afrique : le cyclone tropical de forte intensité Kenneth et la tempête tropicale modérée Lorna.L

Les inondations font 66 morts au Mozambique

Alerte rouge au Mozambique

Les responsables de la gestion des catastrophes au Mozambique ont déclaré une « alerte rouge », le plus haut niveau de préparation aux catastrophes, avant l’approche du cyclone Kenneth sur la côte nord du Mozambique, selon l’agence de presse publique.

Le cyclone s’est formé dans l’océan Indien, au nord de Madagascar, il y a environ trois jours.

Il devrait continuer sa route vers l’ouest, touchant terre dans la province de Cabo Delgado jeudi soir.

On prévoit également qu’il frappera le sud de la Tanzanie, où les écoles ont fermé leurs portes et où les gens ont été incités à se rendre dans des zones sûres.

Il est prévu qu’il atteigne les îles Comores à 12h00 GMT. Les populations ont été invité à réduire leur déplacement, voir les annuler.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.