Le forum sur le pétrole et le gaz transformé en… meeting politique !

Les Thiessois ont dû rester sur leur faim au sortir du forum sur « Les découvertes pétrolières et gazières au Sénégal », initié par la Plateforme Disso et le cadres de l’Apr.

Une rencontre aux allures de vrai meeting politique, au cours de laquelle les experts, aux cotés de l’Envoyée spéciale du Chef de l’Etat, Aminata Touré Mimi, plutôt que de clarifier le débat sur les « contours » de ces découvertes ont préféré s’appesantir sur les « polémiques qui entourent ces ressources naturelles ». Ils ont surtout tressé des couronnes au président Macky Sall dont ils n’ont pas trouvé de mots assez forts pour vanter sa politique.
Les experts animateurs du forum, faute d’avoir clarifié le débat sur la « question des ressources pétrolières et gazières découvertes au Sénégal », ne sont malheureusement pas parvenus à convaincre les Thiessois de la « pertinence des choix » et la « sécurité des dispositifs » mis en œuvre pour l’exploitation, à bon escient, donc au profit des populations sénégalaises, des ressources naturelles, le pétrole, le gaz, le fer dont il est question depuis plusieurs mois.

Pire, il faut déplorer le fait que très peu de Thiessois étaient au courant d’un tel conclave organisé dans une petite salle d’un hôtel de la capitale du Rail. Or, croit-on savoir, l’objectif des cadres de la mouvance présidentielle, à travers la tenue de ce forum, c’était de faire en sorte que lesdites « mesures soient bien comprises par les populations ». Toutefois, les conférenciers dont l’ingénieur Serigne Mboup, directeur général de la Sar, et Ousmane Cissé, directeur général des Mines, de lever certains amalgames.

Ainsi, ont-ils expliqué, « quand on parle de contrat pétrolier, d’abord il faut savoir que le président de la République n’en a jusque-là signé aucun ». A les en croire, q« c’est au niveau de Pétrosen, où nous avons la chance d’avoir des experts, qu’en général les choses se font ». Dans tous les cas, ont-ils assuré, « tout sera mis en œuvre pour que tous les Sénégalais aient la bonne information sur ces contrats ».

Mais en réalité, plutôt que de donner des clarifications sur le pétrole et le gaz sénégalais, nos experts ont plutôt choisi de disserter sur « le bilan de notre candidat le président Macky Sall ». A la suite de leur mentor, ils se sont désolés du fait que « les ressources sont un problème sur lequel beaucoup de choses sont dites depuis quelques temps et beaucoup de personnes en parlent juste pour tromper l’opinion et travestir la vérité ».

Toutefois, selon Dr Augustin Tine, coordonnateur départemental de l’APR à Thiès, les exposés faits par MM. Serigne Mboup et Ousmane Cissé seraient « à la hauteur de l’évènement compte tenu du fait qu’il y a beaucoup de choses que nous ignorions et qu’aujourd’hui nous avons touchées du doigt ». Le ministre des Forces armées a magnifié la démarche de Mme le Premier ministre Aminata Mimi Touré, coordonnatrice du pôle parrainage et mobilisation de la majorité présidentielle, venue à Thiès rencontrer les cadres.

« Nous remercions la Plateforme Disso, en tournée nationale d’information sur les réalisations du président Macky Sall, de nous avoir permis de nous imprégner de tout ce qui concerne nos ressources minières, nos ressources en général » a dit le ministre des Forces armées.

Dr Augustin Tine brocarde Thierno Alassane Sall et Ousmane Sonko Le maire de Fandène, revenant sur la question des ressources pétrolières et gazières découvertes au Sénégal, a précisé qu’« aujourd’hui on parle d’abord d’exploration, et souvent les gens, peut-être n’ayant pas compris, confondent ‘’exploration’’ et ‘’exploitation’’.
Quand on parle d’exploration, c’est parce qu’on n’a pas encore découvert, on va à la recherche de gaz ou de pétrole. Et dès l’instant qu’on aura découvert, il faudra chercher les outils devant permettre d’extraire. C’est à ce moment seulement qu’on parlera d’exploitation, après laquelle il va falloir remettre à niveau ».

Malheureusement, regrettent Dr Augustin Tine et les responsables de la coalition Benno Bokk Yaakar (BBY) à Thiès, « certains Sénégalais sont souvent pressés et parlent de choses qu’ils ne maitrisent pas ». Et de les inviter à « d’abord apprendre, écouter ceux-là qu’on appelle les ‘’connaisseurs’’, qui savent exactement de quoi ils parlent, comme le président de la République qui est un ingénieur géologue qui maitrise donc bien tout ce qui est pétrole et gaz. J’invite donc ceux-là qui n’y connaissent pas grand-chose à écouter ces experts en la matière ». Il dit faire allusion à « tous ceux-là qui en parlent », en indiquant « c’est, peut-être, parfois l’opposition ».

Et parmi ceux-là, le ministre des Forces armées, comme s’il faisait allusion à l’ancien ministre de l’Energie, Thierno Alassane Sall, candidat à la prochaine présidentielle de 2019, administre un méchant tacle : « malheureusement, certains de nos amis avec qui nous avons partagé des moments ensemble et accompagné le président Macky Sall, et qui disaient, il n’y a guère longtemps, peut-être deux ou trois ans, que les contrats qui se faisaient étaient des contrats très bien, ont tout à coup changé complètement de version et disent que ces contrats-là ne sont pas bons ». Le maire de Fandène, entouré du 3e vice-président de l’Assemblée nationale, Abdou Mbow, et de beaucoup d’autres hauts cadres de la mouvance présidentielle à Thies, dit être « très étonné aujourd’hui que ces gens aux quels je fais allusion aient complètement changé.

Pour cause, je ne pensais pas qu’ils étaient capables de le faire parce qu’à chaque fois qu’ils ont discuté avec moi, c’était pour dire : ‘’Le président Macky Sall est le meilleur, il avait une vision claire’’ ». D’après Dr Tine, « c’est ce que nous continuons de croire mais, malheureusement, je ne sais pas quelle mouche les a piqués ». Toutefois, le coordonnateur départemental de l’Apr à Thiès tient à appeler, à nouveau, ces brebis égarées à « ‘’venir’’ parce que ce sont des fils de ce pays auquel ils peuvent apporter beaucoup ». Autrement, estime-t-il, « il faut qu’ils arrêtent, tout simplement ».Le coordonnateur départemental de l’APR à Thiès s’en est aussi pris à « certains vendeurs d’illusions », des fils du pays qui « essayent de leurrer l’opinion ».

Semblant faire allusion au leader de Pastef, Ousmane Sonko, il déclare : « quand j’entends certaines personnes, vraiment je n’ai même pas envie d’en parler, parce que quand vous voulez être président de la République d’un pays et que vous osez dire que tous les présidents de la République qui étaient là depuis 1960, à savoir donc Léopold Sédar Senghor, Abdou Diouf, Me Abdoulaye Wade, méritent la potence, je pense que quand quelqu’un a le courage de sortir des mots aussi grotesques, il ne mérite même pas d’être écouté, d’être entendu ». Et de conclure amèrement : « je pense que les Sénégalais ont déjà fait leur deuil de ces personnes-là ». Dis-donc, il a bouffé du lion ces temps-ci, l’ami Augustin Tine…

Cheikh CAMARA, Correspondant permanent à Thiès

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok