.

.

.

.

.

Le jour où Juninho a failli signer au Barça

Lorsque Juninho débarque à l’OL à l’été 2001, le Brésilien est peu connu dans le monde du football européen, malgré une notoriété naissante au Brésil, où il a notamment remporté une Copa Libertadores en 1998 avec son club de Vasco de Gama. Cependant, le milieu offensif avait déjà tapé dans l’œil de plusieurs recruteurs, et notamment ceux du FC Barcelone, qui avaient tout tenté pour le faire venir. L’ancien recruteur de l’OL, Marcelo Djian, qui est l’homme qui a repéré Juninho pour les Gones, est revenu sur cet épisode : « Je l’avais affronté deux fois (Juninho, ndlr) et j’avais constaté que c’était un leader positif, correct, intelligent, a confié Dijan à L’Équipe. J’avais appelé Bernard (Lacombe, alors directeur sportif, ndlr) et je lui ai envoyé une VHS. L’OL m’a donné le feu vert, j’ai commencé à négocier avec José Fuentes (l’agent de Juninho à l’époque, ndlr) et j’ai parlé avec Juninho. »

« Il nous a donné son accord, mais le Barça est revenu à la charge, a poursuivi l’ancien défenseur brésilien de l’OL (entre 1993 et 1997). Ils ont augmenté leur proposition et lui ont mis une pression d’enfer. Je croyais qu’il allait céder. 99% des joueurs auraient cédé. On a cru que c’était cuit quand Juni a raté son avion. On a tous pensé qu’il en avait pris un pour l’Espagne. Mais non, il m’a dit : « Ne t’inquiète pas. Si tout ce qui est prévu sur le contrat est écrit, je signe ! » Il a tenu sa parole. Il a marqué l’histoire et, dix ans plus tard, il revient comme directeur sportif, c’est tellement mérité. »

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok