Le juge rejette sa caution de 10 millions : Taïb Socé reste en prison

Le juge a, en effet, rejeté la caution de 10 millions et un versement du reliquat selon un moratoire de 10 mois, via un référé pénal, introduit par ses avocats, rapporte « Enquête ». Ainsi, Taïb Socé reste en prison.
La partie civile réclame un versement minimum de 100 millions FCfa à verser à Imam Mouhamadou Bassirou Sall, à qui il doit un montant global de 160 millions.

L’avocat de la partie civile soutient même que son client est prêt à renoncer aux 60 millions restants. Les avocats de Taïb Socé ont également évoqué l’état de santé du prêcheur pour motiver sa libération.
Ce qui n’a, toutefois, pas convaincu le juge, qui a décidé de le maintenir en prison. Reste donc, à initier une nouvelle procédure de référé pénal dans ce dossier.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.