Le Kerala, en Inde, fait face aux pires inondations depuis un siècle

Les inondations qui ont débuté il y a une semaine au sud de l’Inde se sont intensifiées vendredi. Un dernier bilan officiel fait état de 324 morts et de centaines de milliers de déplacés.
Les inondations dans l’État du Kerala, au sud de l’Inde, ont fait 324 morts, selon un dernier bilan officiel publié vendredi 17 août par le gouvernement local. Le bilan pourrait encore s’aggraver ces prochains jours, car les pluies dans la région sont toujours torrentielles.

Le ministre en chef du Kerala, Pinarayi Vijayan, a indiqué dans un tweet que son État faisait “face aux pires inondations depuis un siècle”.

Le gouvernement de cet État a présenté la crise comme étant “extrêmement grave”. Des opérations sont en cours pour secourir les personnes prises au piège par les inondations. Une trentaine d’hélicoptères de l’armée et 320 embarcations sont à l’oeuvre à travers tout l’État du Kerala. Plus de 80 000 personnes ont pu être secourues, mais des milliers restent encore prises au piège.

Une bonne partie des réseaux locaux de communication sont en panne, ce qui complique l’accès aux zones les plus touchées par les inondations. Malgré tout, 314 391 personnes ont cependant pu trouver refuge dans près de 3 000 camps, selon le ministre Pinarayi Vijayan.

Les dégâts matériels sont considérables : plus de 10 000 km de routes ont été endommagés ou détruits, a en outre annoncé le gouvernement local, qui a ordonné d’ouvrir les vannes dans 34 barrages et réservoirs où l’eau a atteint un niveau jugé dangereux.

Face à l’urgence, le Premier ministre indien Narendra Modi est arrivé vendredi soir dans l’État du Kerala. Ce dernier, réputé pour ses plages bordées de palmiers et ses plantations de théiers – et visité par plus d’un million de touristes en 2017 – subit chaque année des pluies abondantes, au moment de la mousson.

Des inondations se sont aussi produites dans d’autres États, dont le Karnataka, juste au nord du Kerala, et le Madhya Pradesh, dans le centre de l’Inde. Selon le ministère de l’Intérieur, 868 personnes sont mortes dans sept États indiens dont le Kerala depuis le début de la mousson en juin.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok