Le message d’adieu du Baye Fall retrouvé pendu aux Parcelles Assainies

«Mangui diéggalou (je présente mes excuses, en wolof)». C’est la lettre d’adieu qui a été retrouvée par les enquêteurs dans la chambre du défunt pendu aux Parcelles Assainies, rapporte l’Obs.

Le journal d’ajouter que la thèse du suicide par pendaison a été confirmée. Dans sa chambre, Baye Fall rebaptisé Amdy Moustapha, la tête rasée alors qu’il portait des dreadlocks de son vivant était vêtu que d’une culotte et aucune blessure apparente n’était visible sur son corps

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok