Magal

Le onze des blessés à la Coupe du Monde 2018

Comme tous les quatre ans, certains joueurs doivent déclarer forfait pour la Coupe du Monde. Cette année encore, cette règle invisible est inchangée alors Foot Mercato vous propose une équipe type d’absents en Russie pour raisons médicales.

Depuis six mois, toutes les blessures peuvent avoir une importance considérable. Le moindre pépin physique d’un joueur est une alerte alors que se profile la Coupe du Monde. Et comme tous les quatre ans, certains ont dû déclarer forfait. Foot Mercato a réalisé un onze type des absents en Russie pour raisons médicales. On commence dans les buts par Sergio Romero. L’Argentin est touché au genou droit et ne sera pas du voyage. Son expérience va manquer du haut de ses 94 sélections, d’autant que l’Albiceleste n’est pas fourni à ce poste. Au pays, le débat fait d’ailleurs rage pour savoir qui doit prendre la suite entre Caballero (35 ans, 3 sélections) et Armani (31 ans, aucune sélection), ce dernier sortant d’une bonne saison avec River Plate.

Dans cette défense à quatre, Dani Alves ne jouera pas sa troisième Coupe du Monde. Touché lui aussi au genou droit, le Brésilien a dû sortir sur blessure lors de la finale de Coupe de France entre le PSG et les Herbiers. À 35 ans, il a sans doute laissé passer l’occasion de jouer son dernier Mondial. À gauche, on retrouve Joe Gomez. L’Anglais est aligné à cette position pour les besoins de cette équipe. Il a déclaré forfait après avoir aggravé sa blessure à la cheville. En défense centrale, Laurent Koscielny, victime d’une rupture du tendon d’Achille, fait équipe avec Matija Nastasic, qui s’est déchiré un ligament du genou droit. Le Français aurait probablement eu du temps de jeu alors que le Serbe aurait intégré le onze.

La Russie et la Tunisie sans leur star

Blessé au début du mois d’avril, Danilo Pereira s’est partiellement rompu un tendon d’Achille. Il n’est donc pas du Mondial alors qu’il aurait pu prétendre à une place de titulaire avec le Portugal. Pour faire équipe à ses côtés dans ce milieu à trois, Alex Oxlade-Chamberlain est en bonne place. Il s’est rompu le ligament du genou droit lors de la demi-finale aller de Ligue des Champions contre l’AS Roma. Enfin, Dimitri Payet lui n’a pas réussi à intégrer la liste des 23 des Bleus, notamment à cause d’une blessure à la cuisse survenue au début du mois de mai et qui s’est aggravée lors de la finale de l’Europa League.

Enfin en attaque, Aleksandr Kokorin va laisser un grand vide au sein de l’équipe de Russie. L’ailier s’est blessé au genou droit au mois de mars et laisse le pays hôte sans sa principale arme offensive. Un vrai coup dur. C’est un peu le même cas pour la Tunisie qui devra faire sans sa star Youssef Msakni, lui aussi touché au ligament du genou droit (ils sont 6 dans ce cas dans notre équipe !). Ces deux jours seront en soutien de Nicklas Bendtner qui doit dire adieu au Mondial à cause d’une blessure à l’aine survenue à la fin du mois de mai. L’attaquant danois avait pourtant réussi son pari en revenant en sélection grâce à ses performances avec Rosenborg. Il avait d’ailleurs marqué le dernier but de son équipe lors du barrage retour contre l’Irlande.

Ils ont également été cités : Manuel Lanzini (Argentine), Zouhair Feddal (Maroc), Rachid Alioui (Maroc), Kwon Chang-hoon (Corée du Sud), Admir Mehmedi (Suisse).

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok