Le Pad compte sur les jeunes pour booster sa croissance

Pour faire du Port Autonome de Dakar (Pad) un pôle d’émergence, son Directeur Général mise sur les jeunes. Ababacar Sédikh Bèye promet, en effet, de mettre en place des formations dédiées aux jeunes qui, d’après lui, vont faire de ce poumon économique un smart port, à travers les outils informatiques. Le Port Autonome de Dakar va ainsi signer un accord avec l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. «Nous avons un ambitieux programme de formation pour les jeunes sur les métiers portuaires, mais aussi sur le pétrole et le gaz. Nous voulons engager dans ce travail tout le pays afin de faire du port une locomotive d’émergence», a soutenu Ababacar Sédikh Bèye.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.