Le parti d’Henri Konan Bédié accuse le pouvoir de comploter pour le « faire disparaître ».


En Côte d’Ivoire, le PDCI annonce la tenue d’un congrès extraordinaire le 15 octobre prochain, soit le surlendemain de la proclamation des résultats des élections locales.

Pour Ndri Narcisse, porte-parole du PDCI, la mauvaise foi du pouvoir est manifeste. Il est au micro de Salif Sanogo.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok