Le PDP rejette les résultats provisoires au Nigeria

Au Nigeria le parti d’opposition PDP a rejeté les résultats partiels annoncés par la commission électorale.

Le président national du parti, Uche Secondus, a déclaré que les résultats publiés par la Commission électorale nationale indépendante (INEC) avaient été gonflés en faveur du APC le parti du président Muhammadu Buhari au pouvoir.

« Notre démocratie est menacée. Nous ne pouvons accepter les résultats annoncés par l’INEC. C’est inexact et inacceptable » a indiqué le président du People’s Democratic Party sur le site de Daily Post.

Selon lui, les responsables du parti au pouvoir travaillent avec les agents de l’INEC pour modifier les résultats annoncés précédemment dans diverses unités de vote du pays, précise-t-il.

Uche Secondus a ajouté que les commissaires électoraux résidents avaient rencontré des responsables de la présidence pour modifier les résultats à Kano, Kaduna, Nasarawa et « de nombreux autres États en faveur de Buhari ».

Au Nigeria, la facture salée du report des élections
Cité par le site Web du journal privé Vanguard, le président du PDP affirme que les résultats publiés jusqu’à présent sont « entachés d’irrégularités ».

Les deux principaux partis nigérians s’accusent mutuellement de truquer les résultats des élections présidentielle et parlementaire dont le décompte est en cours.

Le ministre de l’information, Lai Mohammed, a déclaré que l’opposition tente de faire entrave à l’annonce des résultats et de contourner illégalement la commission en se déclarant vainqueur.

En dépit d’un nombre important de candidatures, la course à la présidence au Nigeria se joue entre le président sortant Muhammadu Buhari de l’APC et Atiku Abubakar du PDP.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok