Le phénomène « simool » des gangs et bandes armées prend de l’ampleur à Dakar

Les dakarois qui ont croisé ces hordes de jeunes sortant du stade de l’Amitié après les matches « navétanes », sont littéralement dépouillés et agressés par ces jeunes qui s’attaquent aux véhicules, piétons et riverains avec des armes blanches au vu et au su de tous, sans aucune intervention de la police ou de la gendarmerie. Pis, cette nouvelle pratique commence à prendre de l’ampleur dans la capitale dakaroise.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok