Le président de Sonacos invite Aliou Cissé à démissionner si…

Si le Sénégal ne se qualifie pas pour la prochaine Coupe du monde, le sélectionneur national ne devrait pas attendre d’être démis de ses fonctions. Il serait bien inspiré de rendre le tablier de son propre chef.
C’est l’avis du président de l’équipe de Sonacos (Ligue 1), Omar Samb. À en croire le dirigeant diourbellois, tous les atouts sont du côté de Cissé, «un effectif de qualité et les moyens mis à sa disposition».
«Et maintenant (est venu s’ajouter à ces atouts) un fait nouveau extrêmement favorable au Sénégal, avec le match à rejouer contre l’Afrique du Sud, Nous avons notre destin en main dans ce groupe, souligne Omar Samb. Aliou Cissé n’a plus droit à l’erreur. En cas d’échec, ce que personne ne souhaite, il ne devrait pas attendre d’être démis.»
Il reste trois matches aux Lions pour décrocher la qualification. Troisièmes du groupe D avec 5 points, derrière les Burkinabé (1ers, 7 pts) et les Cap-Verdiens (2e, 6 pts), ils doivent se rendre au Cap-Vert, le 7 octobre, avant d’affronter deux fois l’Afrique du Sud, chez elle (match à rejouer) et à Dakar.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok