Le Sénégal, grand favori face à l’Ouganda

Ce vendredi, le Sénégal affronte l’Ouganda dans le cadre des huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des Nations. Les Ougandais ont toutefois tronqué leur préparation en décidant de faire grève lors de leur entraînement, ce mardi, afin de manifester face aux paiements des primes concernant la qualification en phase finale de la compétition. Les joueurs, qui affronteraient du lourd en huitième, réclament plus d’argent que prévu…

L’Ouganda n’a pas intérêt de se rater ce vendredi. Forts de leur qualification en huitième, les Crânes ont boycotté l’entraînement ce mardi afin de négocier le montant des primes convenus en amont de la compétition. Une hausse qui a été refusée par les dirigeants. Des problèmes de primes récurrents en Afrique puisque le Cameroun, le Zimbabwe et le Nigéria ont déjà manifesté à l’encontre de leur fédération depuis le début de la Coupe d’Afrique des Nations. Selon les dernières rumeurs, la Fédé explique être à jour dans le versement des primes aux joueurs Ougandais en ayant délivré 14 600 dollars à chaque joueur. Ce mercredi, tout est revenu dans l’ordre puisque les Ougandais ont assisté à la séance d’entraînement prévu par le staff technique.

Côté sénégalais, aucun problème de prime ou de retard de versement, mais les hommes d’Aliou Cissé ont perdu un élément fort : Edouard Mendy. Le portier rémois de 27 ans, considéré comme l’un des meilleurs gardiens de la saison en Ligue 1, a quitté le rassemblement sénégalais à l’issue du match face au Kenya en raison d’une blessure pendant l’échauffement. Le portier souffrirait d’une fracture osseuse avec déplacement. « Le joueur Édouard Mendy a été autorisé à rejoindre la France pour un traitement et un suivi médical appropriés. Il a donc quitté Le Caire ce mardi par voie aérienne », a notamment fait savoir la sélection sénégalaise. Il sera remplacé dans les cages par Alfred Gomis, le portier de Spal (championnat italien).

Toutefois, la blessure d’Edouard Mendy ne devrait pas avoir une grande incidence pour ce huitième de finale. En effet, les Lions de la Téranga partent clairement favoris de cette rencontre, malgré leur deuxième place dans la phase de poule (derrière l’Algérie). Les Sénégalais, plus friables que prévus en défense, peuvent compter sur une attaque de feu, menée par Sadio Mané, l’ailier de Liverpool, mais pas que. Les Sénégalais se reposent, aussi, sur Ismaïla Sarr, Baldé Keita ou même Mbaye Niang. Selon les paris sur la coupe d’Afrique des Nations, le Sénégal dispose d’une petite cote d’1,50, et a très clairement la faveur des parieurs.

De leurs côtés, les Ougandais ne se reposent pas sur une star en particulier mais peuvent compter sur un groupe homogène et solide. Menés par le sélectionneur Sébastien Desabre (42 ans), les Crânes vont pouvoir se jauger face aux Sénégalais et mesurer le fossé qui les sépare des grandes nations africaines. Dans cette opposition, les Bookmakers ne parient que très peu sur la peau des Ougandais puisque la cote d’une victoire des Africains de l’Est est estimée à 6,50. Il faudra donc un gros match de leur part pour espérer faire mentir les pronostics et filer en quart de finale.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok