Le spleen de Memphis Depay à l’OL transpire aux Pays-Bas

En difficulté à l’Olympique Lyonnais ces derniers temps, Memphis Depay retrouve les Pays-Bas avec le sourire. Son sélectionneur Ronald Koeman, qui évoque un léger malaise chez les Gones, sait comment lui redonner le sourire.
On l’a quitté, tête basse, sur la pelouse du Camp Nou, remplacé par Bertrand Traoré, au sortir d’une prestation ratée face au FC Barcelone (5-1, 8e de finale retour de Ligue des Champions). Memphis Depay (25 ans) n’y arrive plus en ce moment avec l’Olympique Lyonnais (2 réalisations seulement en 13 matches toutes compétitions confondues en 2019). Pire, dimanche, contre Montpellier (3-2, 29e journée de Ligue 1), il est resté 90 minutes sur le banc. « Je n’ai pas joué le dernier match et, bien sûr, c’est frustrant. Il ne faut pas en faire trop sur ce qui se passe à Lyon. Je suis frustré par les derniers matches. Peut-être que les médias le sont aussi », a-t-il lâché ce mardi au micro de NOS. Et si les supporters des Gones le critiquent et se désespèrent, les Pays-Bas, eux, ne s’inquiètent pas.

Ronald Koeman, interrogé en conférence de presse, s’est exprimé sur le sujet, sans détour. « Memphis n’a rien à me prouver, il m’a souvent montré à quel point il était bon. Il joue un rôle important dans l’équipe nationale néerlandaise et doit continuer à faire ce qu’il a déjà fait avec nous. (…) Je dois me concentrer sur ce qu’il fait avec l’équipe nationale néerlandaise et je ne peux pas en être mécontent. Peut-être que c’est pourquoi il se sent un peu mieux chez les Oranje que dans son club, espérons que cela reste ainsi. Avec nous, il joue toujours comme attaquant, il joue régulièrement avec beaucoup de liberté », a-t-il apprécié, relayé par Voetbal International.

« Sa situation dans son club est différente… »
Avec 5 buts en 10 sélections en 2018, le natif de Moordrecht est un leader de la sélection oranje. Un statut qui tranche avec le sien en club. Koeman en est bien conscient. « Je lui en ai parlé. Il veut performer et se fixer des objectifs, il veut être important. Mais parfois les choses se passent différemment de ce que vous souhaitez. Son entraîneur fait maintenant certains choix dans ce domaine. Sa situation dans son club est différente de celle en sélection. Il voulait prouver avec Lyon contre Barcelone à quel point il était bon et cela n’a pas fonctionné. C’était décevant », a-t-il expliqué avant de poursuivre.

« Je suis allé le voir à Lyon en décembre. Ensuite, je suis resté un jour de plus pour être au complexe d’entraînement avec Kenny Tete et lui. Ensuite, je lui parle également de choses comme les critiques qu’il reçoit en France et ses propos sur les médias sociaux », a confié le technicien batave, laissant donc filtrer un malaise de l’ancien du PSV Eindhoven dans la capitale des Gaules. Pour autant, il ne s’en inquiète pas outre mesure. « Memphis se montre toujours très heureux avec l’équipe nationale néerlandaise. Il se sent satisfait de son rôle avec la sélection oranje, peut-être un peu plus heureux que d’un rôle secondaire », a-t-il conclu. On l’a bien compris depuis ces dernières saisons, le paradoxe Memphis Depay est des plus complexes…

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok