image

Le véhicule du commun des mortels prend feu ! Par Abdoulaye Mamadou Guissé

Ils crient victoire après cinq défaites électorales: 2012, 2014, 2016, 2017, et 2019.

Rien de nouveau sous nos cieux.

Comme nous sommes sous l’ère Lamtoro Sall, c’est une évidence manifeste: Forcément il y a tambours et trompettes partout.

Cependant force est de reconnaitre que les sénégalais oublient vite.

Ils sont même amnésiques au point d’oublier la panne mécanique de l’avion de son prédécesseur en plein vol.

Je préfère prier et souhaiter longue vie à celui que 58,26% de la majorité et respectueuse des sénégalais a choisi au soir du 24 février 2019.

Macky Sall est plus qu’un président de la république: il est la personne morale de ce beau pays et tout ce qu’il renferme comme potentiel humain, matériel, culturel et religieux.

Macky Sall est le père de la nation dans l’apparent et le caché.

Il est la couleur, où les couleurs que nous portons fièrement.

Malheureusement, la plus part des « sénégalais » qui remettent en cause l’autorité du suffrage universel ne représente en réalité que ce sang vidé du Sénégal.

Je voudrais parler de ceux qui croient qu’avec l’intolérance, l’indiscipline, et l’ignorance à nos valeurs culturelles qu’ils peuvent intenter à la vie du premier des sénégalais: Son Excellence le Président de tous les sénégalais Macky Sall.

L’histoire de Macky Sall vient de commencer et demain ils sauront bientôt.

Le monde a changé, les sénégalais ont changé même de Dieu. Nous devons au devoir d’accepter la réalité au lieu de la fuir aveuglement.

De 2012 à 2019 , Macky Sall a démontré sa suprématie politique et à dépasser le maitre et sa cour.

Macky Sall est un messie venu à notre secours.

Nous devons être conscient d’un fait historique: Battre le président Abdoulaye Wade en cinq élections relève du dépassement . Macky Sall a dépasser Wade dans les aspects où l’on mesure la grandeur d’un homme d’État.

Le président Abdoulaye Wade lui même est émerveillé par son ancien élève devenu nouveau maitre du libéralisme sénégalais.

Réunir Tanor Dieng, Djibo Ka, Moustapha Niasse au service exclusif du Sénégal et des sénégalais n’est point une sinécure.

Il fallait du génie, de la méthode, et de l’organisation intrinsèque pour en arriver à ce résultat qui sort de l’ordinaire et dépasse l’entendement des communs des esprits.

Si Senghor est le constructeur éternel de la nation sénégalaise, Macky Sall demeurera pour toujours comme étant celui qui a rendu à Cesar ce qui appartient à César.

Le Parti socialiste a bâtie cette nation avec Senghor, Moustapha Niasse, Djibo Ka , Mamadou Diop, Ousmane Tanor Dieng et Abdou Diouf.

Aujourd’hui le centre international Abdou Diouf de Diamniadio est trop lié symboliquement à l’une des sphères ministérielles les plus modernes de Diamniadio qui porte majestueusement et désormais le nom de Ousmane Tanor Dieng.

Un tél fait historique vient parfaire la trajectoire éternelle du président Macky Sall qui a baptisé le Ranch de Doly du nom de feu Djibo Ka.

Qui dit mieux?
Qui fera mieux?

Ayons le courage de reconnaitre que Macky Sall n’a commis aucun crime , ni péché , sauf celui de crucifier des dieux en pacotille que le peuple avait fini de démasquer.

J’ai dit à la veille du match Sénégal contre Tunisie que :  » Désormais rien ne sera plus comme avant ».

Je réitère ma conviction républicaine .

Je fais l’annonce ici et maintenant que les Dieux ont prédit l’or , puisque Macky Sall est le Président à la valeur de son peuple.

Le Président
Abdoulaye Mamadou Guissé
SGN du Parti Politique
MCSS Fulla ak Fayda.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.