Le vestiaire du FC Barcelone ne veut pas d’Antoine Griezmann

Antoine Griezmann est de nouveau annoncé, avec insistance, dans le viseur du FC Barcelone pour la prochaine intersaison. Mais il semblerait que cette hypothèse ne soit pas du goût du vestiaire catalan.
Samedi dernier, Antoine Griezmann a vécu une sale soirée. Il était à Barcelone avec son équipe de l’Atlético de Madrid et il a pu constater que sa cote de popularité était au plus bas en Catalogne. Sifflé, hué et insulté toute la rencontre par les fans catalans, il a de plus perdu la rencontre. Pourquoi tant de haine ? Du dépit amoureux probablement, en raison du choix du Français de rester à l’Atlético l’été dernier plutôt que de rejoindre le Barça, mais aussi peut-être une opinion claire exprimée par les supporters en direction de l’état-major blaugrana.

En effet, le cas Griezmann est revenu sur la table ces dernières semaines, la presse espagnole expliquant à plusieurs reprises que l’attaquant de 28 ans réfléchissait à nouveau à l’opportunité de signer à Barcelone. Prolongé jusqu’en 2023 avec une forte revalorisation salariale chez les Colchoneros, Griezmann serait même prêt à baisser son salaire pour assurer son transfert. Si cela a été démenti par l’entourage de l’international tricolore, les rumeurs ont continué à enfler et l’Atlético attend désespérément une prise de position publique de son joueur.

« Je ne signerais pas Griezmann »

Cependant, la radio Cadena Ser, via son émission El Larguero, est venue ajouter du piment dans ce dossier. En effet, le journaliste de l’émission, Manu Carreno, a expliqué clairement que le vestiaire du FC Barcelone rejetait une possible arrivée de Griezmann au club, et que la direction était au courant de cela. Une information d’importance, car l’avis de Piqué, Messi et des autres joueurs majeurs n’est jamais pris à la légère au moment du recrutement.

De plus, un conseiller du président Bartomeu, Carles Rexach (ancien joueur et ancien adjoint de Cruyff notamment) s’est exprimé sur la radio ibérique pour glisser : « je ne recruterais pas Griezmann. Il a le style du Barça mais je n’ai pas aimé ses je pars, je reste. Et en plus, d’un point de vue purement foot, il joue au même poste que Messi ». Une sortie pas anodine qui laisse penser que le Barça ne reviendra finalement pas à la charge pour le meilleur joueur de la finale de la Coupe du Monde 2018.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok