L’élément audio whatsapp explosif qui a conduit à l’arrestation des partisans d’Idy à Touba

La semaine dernière, 4 partisans d’Idrissa Seck avaient été interpellés à Touba par la DIC suite à une manifestation. Mais, selon les informations de « Libération », c’est un audio de 3,1mn, au contenu explosif, qui est au centre de l’enquête. Et les policiers ont du déployer de gros moyens pour neutraliser les mis en cause présumés avant que le pire ne se produise.

En effet, dans cette note vocale, publiée dans un groupe whatsapp, les mis en cause détaillent comment brûler le pays après la publication des résultats provisoire. Dans les liens de la détention, ces 4 individus sont poursuivis pour incitation à l’insurrection.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.