Les 5 infos mercato qui vous ont échappé ce week-end

Où en est le Paris Saint-Germain sur le dossier Allan ? Nabil Fekir et Tanguy Ndombele vont-ils quitter l’Olympique Lyonnais cet été ? Philippe Coutinho va-t-il rebondir en Premier League ? On fait le point dans notre bulletin mercato du week-end.
Coutinho pour remplacer Hazard… si le TAS le permet ?

Chelsea semble se résoudre à perdre Eden Hazard. Et pour remplacer l’international belge – dont le Real Madrid est le probable futur club -, les Blues souhaitent recruter Philippe Coutinho, selon Gianluca Di Marzio (Sky Sport). Le Brésilien de 26 ans est sous contrat jusqu’en 2023 avec le FC Barcelone qui ne serait pas enclin à le céder pour moins de 150 millions d’euros. L’ancien joueur de Liverpool (2013-2018) déçoit depuis son arrivé en Catalogne il y a un an et demi. Il conserve néanmoins une très belle cote en Angleterre.

Problème majeur : le mercato de Chelsea est toujours en suspens. Le tout frais vainqueur de la Ligue Europa est interdit de recrutement pour les deux prochaines périodes par la FIFA, pour avoir enfreint la réglementation sur les transferts internationaux de joueurs mineurs. L’instance planétaire a rejeté l’appel du club londonien le 8 mai dernier mais les Blues ont saisi le Tribunal Arbitral du Sport (TAS), qui n’a pas encore rendu son verdict.
Notre avis : Ce transfert est conditionné par la décision du TAS et l’avenir d’Eden Hazard. Difficile donc de se prononcer. Mais si Philippe Coutinho doit rebondir quelque part, ce sera sans doute en Premier League.

Le PSG et l’Inter se disputeraient Lukaku

Romelu Lukaku, un bon coup pour le Paris Saint-Germain ? Selon The Sunday Express, le club parisien est intéressé par l’avant-centre belge de Manchester United, également pisté par l’Inter, à la demande de son nouvel entraîneur, Antonio Conte. D’après le média britannique, Edinson Cavani est proche de l’Atlético et Paris pense à Lukaku pour le remplacer.

Lukaku, 15 buts toutes compétitions confondues cette saison avec les Red Devils, est sous contrat avec le club mancunien jusqu’en 2022. Recruté pour près de 85 millions d’euros à Everton en 2017, il ne devrait pas partir pour beaucoup moins… De quoi refroidir quelques ardeurs.
Notre avis : On ne pense pas Romelu Lukaku susceptible d’apporter une plus-value à l’attaque parisienne et Edinson Cavani est encore loin d’avoir fait ses bagages.

Allan au PSG, ça coince

Allan au Paris Saint-Germain, cela se complique selon Paris United. Carlo Ancelotti tient à « son » milieu de terrain, qui a prolongé avec le Napoli jusqu’en 2023, en mars dernier. L’éventuel rachat du contrat du Brésilien de 28 ans n’en est donc que plus coûteux, sans compter que le président napolitain, Aurelio De Laurentiis, refuse d’inclure un joueur parisien dans le deal.

Même si le joueur en question est Edinson Cavani ? Oui, parce que le potentiel retour de l’Uruguayen au sein du club dont il a défendu les couleurs entre 2010 et 2013 n’est envisagé qu’en 2020, à la fin de son contrat, selon le site spécialisé dans l’actualité du PSG. Pour s’attacher les services d’Allan, arrivé en 2015 à Naples, Paris devrait débourser 80 millions d’euros. Difficile à envisager dans l’optique de rester dans les clous du fair-play financier.
Notre avis : Allan répond à un besoin du Paris Saint-Germain, qui a manqué de personnel cette saison au milieu du terrain. Le briguer est logique, mais le prix demandé est très élevé pour un joueur de 28 ans.

Fekir à Liverpool… pour de bon cette fois ?

L’an passé, cela avait capoté. Quid de cet été ? Selon The Sunday Express, Liverpool n’a pas abandonné l’idée de recruter Nabil Fekir. Jürgen Klopp, coach des Reds, resterait très séduit par l’international français de 25 ans, qui dispose selon Jean-Michel Aulas, d’un « bon de sortie ». Klopp espère le recruter pour moins de 60 millions en raison de la fragilité de son genou droit.

Le tabloïd britannique évoque également la piste Manchester City, pour Fekir, mais précise que Pep Guardiola aurait plutôt jeté son dévolu sur un autre Lyonnais, Tanguy Ndombele (22 ans, voir suite), pour prendre la suite de Fernandinho (34 ans) dans l’entrejeu.
Notre avis : Un départ de Nabil Fekir cet été serait logique. En revanche, Jean-Michel Aulas ne bradera pas l’un de ses meilleurs éléments et, à l’aune de ce qu’il s’est passé l’an dernier, Liverpool risque de ne pas mettre assez d’argent sur la table pour le satisfaire.

Ndombele « [se] verrai[t] bien continuer à l’OL »

Tanguy Ndombele intéresserait donc Manchester City, qui risque de ne pas être le seul cador sur les rangs. Mais le jeune milieu de terrain de 22 ans est lié à l’Olympique Lyonnais jusqu’en 2023 et il ne semble pas vouloir quitter la capitale des Gaules à tout prix. « Je me verrais bien continuer à l’OL, a-t-il confié au Progrès, rappelant que  » le club (l’OL) sera en Ligue des champions » la saison prochaine. « Je ne me suis pas posé la question de rester ou pas, et je n’ai pas encore parlé avec le nouveau staff » a-t-il en revanche précisé.

En mars dernier, Jean-Michel Aulas avait déclaré qu’un éventuel transfert de Ndombele au PSG ne lui posait « aucun problème », avant d’enchérir en mai, expliquant qu’il avait « relancé le PSG ». Le président de l’Olympique Lyonnais ne retiendra sans doute pas son joueur en cas d’offre mirobolante. Mais s’il souhaite le garder (au moins) une saison de plus, la qualification directe pour la C1, actée mercredi soir à l’issue de la victoire de Chelsea en finale de la Ligue Europa à Bakou face à Arsenal (4-1), est un bel argument.
Notre avis : Tout dépendra des offres que recevra l’OL, Jean-Michel Aulas ne semble pas fermé aux propositions concernant Tanguy Ndombele, et celui-ci paraît encore bien indécis.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.