Les Accusations Graves Du Marabout Cheikh Bara Dolly Mbacké

Polémique : Les caisses de l’Etat sont-elles si vides selon Cheikh Bara Dolly Mbacké ?

La polémique reprend sur l’existence de problèmes budgétaires que connaîtrait l’Etat du Sénégal. Cette fois, elle a été lancée par le député Cheikh Bara Dolly Mbacké de Bokk Gis Gis. Selon ce dernier, le problème est si grave. Il affirme dans les colonnes du quotidien du quotidien Source A : « Les députés n’ont pas encore perçu leurs salaires. Une première dans les annales du Parlement ». D’autant que soutient-il : « Nous percevions nos salaires, au plus tard, le 28 du mois. C’est la première fois que nous sommes restés jusqu’au 5 du mois sans rien percevoir ». Il ajoute que c’est grâce à l’intervention de la France que les fonctionnaires sénégalais ont perçu leurs salaires de ce mois.

Le député de Bokk Gis Gis est démenti par le Premier questeur de l’Assemblée nationale qui de son côté soutient que les salaires du mois d’août ont été payés à date échue. « L’institution parlementaire n’a pas de problème de budget. Le budget est disponible jusqu’au 31 décembre 2019 et est exécuté normalement », argumente-t-il.

Il est difficile de croire en effet, que l’état financier du trésor soit si catastrophique au Sénégal à un point tel qu’il a été difficile de payer les salaires du mois d’août. Au Sénégal, nous ne sommes pas seulement à la seule période de la saison des pluies, mais aussi à celle des déclarations les unes plus fantaisistes que les autres. Et les membres de l’opposition y rivalisent d’ardeur. Ne soyons pas surpris, si demain, on nous annonce que c’est tout le sol national qui a été vendu à des tiers et qu’il ne resterait plus aux Sénégalais que de changer de nationalité ?

Dans quelle planète, vivons-nous exactement ? La situation financière de l’Etat du Sénégal est-elle si catastrophique à un point tel qu’il faille recourir à l’intervention de la France pour avoir les ressources nécessaires pour payer les fonctionnaires de l’Etat ? Bien sûr que non ! La preuve par mille. Comment, un Etat qui connait à ce point des tensions budgétaires, peut-il débloquer du coup la somme de 100 milliards de FCFA pour éponger des dettes dues à des entreprises des BTP ?

Le député Cheikh Bara Dolly Mbacké cherche-t-il à travers sa sortie de montrer à tous que le parti auquel il appartient, qui brille par son manque d’initiative, son inactivité, sa difficulté à avoir une base populaire, continue toujours d’exister ? Assurément, oui. Car, il n’y a que lui qui ressent cette difficulté de trésorerie que connait l’Etat du Sénégal, au point d’avoir eu des difficultés pour payer les salaires des fonctionnaires durant la fin du mois d’août.

xibaru

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.