Les Burundais aux urnes

Les Burundais prennent part au référendum portant sur des réformes constitutionnelles.

De longues files d’attente se sont formées à l’entrée des bureaux et centres de vote dans le pays jeudi.

Les électeurs se prononcent pour ou contre ces réformes constitutionnelles à travers un référendum.

Ces changements constitutionnels controversés, s’ils étaient adoptés, pourraient permettre au président Pierre Nkurunziza de rester en fonction pour deux autres mandats de sept ans.

la campagne qui a suivi a ont été marquée par des violences et intimidation envers l’opposition et les ONG.

Les étudiants ont reçu l’ordre de s’inscrire pour voter et des malades ont été privés de soins faute d’avoir une carte d’électeur.

Le résultat du référendum est presque joué d’avance, avec la plupart des opposants exilés, réduits au silence ou tués.

Le Burundi vit au rythme des violences politiques depuis 2015 quand Pierre Nkurunziza a brigué un troisième mandat.

commentaires
Loading...