Les chiffres qui font mal au Real

Battu deux fois en une semaine par le rival barcelonais, le Real Madrid est éliminé de la Coupe du roi et hors course en Liga. Les carences offensives des « Merengue » sont en partie responsables de cette mini crise qui secoue le club de Florentino Pérez.

En 4 jours, l’armure du Real Madrid s’est fendue. La faute à deux Clásicos disputés à domicile et perdus sans marquer le moindre but. Résultat, les Merengue sont éliminés de la Coupe du Roi et sont désormais à 12 points du Barça en Liga, à 12 journées de la fin.

Sur leurs trois derniers matches disputés à Santiago Bernabeu, les hommes de Solari ont enregistré 3 défaites (Gérone en Liga, puis FC Barcelone en Coupe et en Liga), ce qui n’était plus arrivé depuis la saison 2003-2004.

Les coéquipiers de Ramos ont déjà perdu 6 fois à domicile depuis l’été dernier, il faut remonter 20 ans en arrière pour trouver pareille statistique.

C’est signe du malaise qui ronge la Casa Blanca, laquelle a laissé partir son meilleur joueur en Italie, moyennant 105 millions d’euros. Mais CR7 manque cruellement à Madrid, comme l’a confirmé Luka Modric aujourd’hui en conférence de presse: « Cristiano Ronaldo nous manque, trouver un remplaçant à sa hauteur est quasi-impossible » a déclaré le Croate avant le huitième de finale retour contre l’Ajax Amsterdam en Ligue des Champions.

En effet, le Portugais parti à la Juventus Turin inscivait en moyenne 50 buts par an (450 en 9 saisons). Sans lui, le Real est à la peine offensivement et les résultats s’en ressentent. En Liga cette saison, la bande à Benzema a inscrit 43 buts en 26 matches, soit 1,65 but par match, alors qu’avec Ronaldo, la moyenne sur la saison dernière était de 2,38 buts par match.

Karim Benzema, 0,47 but par match toutes compétions confondues, et Gareth Bale, 0,39 but par match, n’ont assurément pas la carure pour faire oublier la star portugaise.

Demain face à l’Ajax de Ziyech, le Real Madrid renoue avec la Ligue des Champions, compétition dont il a remporté les trois dernières éditions, et dernière chance d’éviter la saison blanche.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok