Les clubs les plus dépensiers sur le mercato

Si le podium de ce classement n’a rien de surprenant avec les présences du Real Madrid, du Barça et de l’Atlético, la suite est parfois étonnante. Les clubs français ont quant à eux vécu un mercato d’été 2019 assez original.
Le mercato est terminé depuis ce lundi soir, l’heure est donc aux différents bilans. Durant ces deux mois parfois très agités entre des dossiers attendus qui n’ont finalement pas connu de bouleversements (Pogba, Dybala, Neymar), des mouvements de joueurs qui ont fait du bruit et d’autres beaucoup moins, ce mercato aura été riche en enseignements. C’est l’occasion de faire un classement des clubs ayant le plus dépensé sur le marché des transferts. Pour certaines équipes phares du vieux continent, il est parfois surprenant.

Les cadors espagnols mènent la danse
À la première place, on retrouve sans surprise le Real Madrid. Le géant espagnol l’avait annoncé, il allait modifier son effectif en profondeur cet été et il a tenu parole avec les venues notamment de Hazard, Mendy, Jovic ou encore Militao. Avec 307 M€ lâchés, la Casa Blanca devance largement le FC Barcelone et ses 255 M€ dépensés. Les Blaugranas ont réussi à faire venir De Jong et Griezmann comme principales recrues mais échoué à rapatrier Neymar. Pas loin, derrière, l’Atlético de Madrid a sorti 243 M€ de ses caisses, dont la moitié rien que sur la perle portugaise João Félix.

Après ce podium 5 étoiles, les écarts se resserrent. On voit la Juventus (188 M€), Manchester City (168) et Manchester United (159), trois habitués aux grandes joutes européennes. Plus surprenant, le FC Séville a dépensé 158 M€ et se retrouve 7e de ce classement. Les Andalous n’ont pas arrêté cet été avec des renforts dans tous les sens (Rony Lopes, Jules Koundé, Munas Dabbur, Lucas Ocampos, Diego Carlos, Luuk de Jong, Oliver Torres pour ne citer qu’eux). Le club espagnol devance l’Inter, pourtant auteur de transactions élevées (Romelu Lukaku, Nicolò Barella) ou encore Arsenal qui a tout de même mis le paquet sur Nicolas Pépé (80 M€), transfert le plus onéreux de son histoire.

Aston Villa devance le Bayern Munich ou Tottenham
C’est ensuite Aston Villa qui vient compléter ce top 10. Le promu en anglais a épaté tout le monde cet été en déboursant 148 M€. Wesley est arrivé pour 25 M€ et Tyrone Mings contre 22 M€ pour les principaux mouvements. Attention à ne pas connaître le même sort que Fulham cependant, qui était redescendu immédiatement en Championship au printemps après avoir dépensé sans compter il y a un an. Les Villans devancent par exemple le Bayern Munich, qui a tout de même eu pour 143 M€ d’achats. Du jamais vu pour le Rekordmeister.

Toujours pas de trace de clubs français mais on y arrive avec Monaco à la 12e place et ses 139 M€ dépensés. Ben Yedder a été acheté 40 M€, plus gros transfert en Ligue 1 de l’été et Gelson Martins aura coûté 30 M€. Derrière, on peut retrouver le finaliste de la Ligue des Champions à la 16e place tout de même. Tottenham avait promis de mettre le paquet après un an et demi sans recruter. Tanguy Ndombele est venu contre un chèque de 60 M€. Il faut ensuite descendre à la 21e place pour enfin apercevoir le PSG. Le champion de France n’a pas effectué un recrutement clinquant mais efficace dirons-nous avec les recrutements de Gueye, Herrera, Diallo, Sarabia ou encore Navas. Icardi lui n’est que prêté. C’est aussi la première fois depuis l’arrivée de QSI que le PSG se retrouve avec une balance positive.

Les clubs français ont souvent vécu un mercato inédit
Autre excédentaire durant ce mercato, l’OL occupe le 23e rang. Les Gones ont largement remanié leur effectif, battant deux fois leur record de joueur le plus cher de l’histoire (Joachim Andersen 24 M€, puis Jeff Reine-Adélaïde 25 M€) et auront lâché en tout 88 M€. Une place derrière avec 83 M€, le LOSC a lui aussi vécu le marché des transferts le plus fou de son existence. Grâce aux ventes de Nicolas Pépé et Rafael Leão, les Dogues ont pu faire des folies comme acheter Renato Sanches pour 20 M€ (transfert le plus cher de l’histoire du club) ou Yusuf Yazici à 16 M€.

Vient l’Ajax Amsterdam à la 36e place, qui a pourtant récupéré gros en vendant Frenkie de Jong et Matthijs de Ligt. Le récent demi-finaliste de la Ligue des Champions n’a dépensé que 57 M€ sur le marché. Ce n’est que 4 M€ de moins que le Stade Rennais par exemple, auteur d’un mercato assez dingue à son échelle. Entre la plus grosse vente de son histoire (Ismaïla Sarr pour 40 M€) et le deuxième plus gros achat (Raphinha pour 21 M€), le vainqueur de la Coupe de France aura été actif. C’est plus qu’un Nice (51 M€), qu’un Chelsea (45 M€), handicapé avec une interdiction de recrutement, ou qu’un Benfica (43 M€). Et c’est aussi largement devant l’OM avec ses 14 M€ dépensés. Et alors que dire de Liverpool… Le champion d’Europe n’a dépensé que 1,9 M€ pour le seul Sepp van den Berg, joueur évoluant avec la réserve.

Le classement des équipes les plus dépensières sur le mercato d’été 2019* :
1. Real Madrid – 307 M€
2. Barça – 255 M€
3. Atéltico de Madrid – 243 M€
4. Juventus – 188 M€
5. Manchester city – 168 M€
6. Manchester United – 159 M€
7. Séville – 158 M€
8. Inter – 155 M€
9. Arsenal – 152 M€
10. Aston Villa – 148 M€
11. Bayern Munich – 143 M€
12. Monaco – 139 M€
13. Naples – 128 M€
14. Borussia Dortmund – 127 M€
15. Everton – 119 M€
16. Tottenham – 114 M€
17. Milan – 109 M€
17. Roma – 109 M€
19. Leicester – 106 M€
20. Wolverhampton – 97 M€
21. Betis – 95 M€
21. PSG – 95 M€
23. OL – 88 M€
24. LOSC – 83 M€
25. West Ham – 79 M€

36. Ajax – 57 M€

40. Stade Rennais- 53 M€
41. OGC Nice – 51 M€

44. Chelsea – 45 M€
45. Benfica – 43 M€

98. OM – 14 M€

246. Liverpool – 1,9 M€

* Tous les chiffres ont été pris sur le site spécialisé Transfermarkt.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.