Les confidences de taille de Mami – “les ministres que je reçois chez moi”

Les confidences de taille de Mami : “les ministres que je reçois chez moi”
Une histoire tumultueuse entre deux pays, Mami, sénégalo-marocaine, est désormais établie au Sénégal. Avant de vivre dans le luxe, elle et ses parents ont trimé. Aujourd’hui, dans son appartement sis aux Almadies de Dakar, elle ne reçoit pas n’importe qui. Que des hommes aisés. Et pourtant, Mami ne se dit pas prostituée. Son histoire !

« J’ai 21 ans, je suis une sénégalo-marocaine, mon père est sénégalais et ma mère est marocaine. Je vivais au Maroc avec ma famille jusqu’au jour où mon père a été licencié de son travail. On fût obliger de rentrer au Sénégal parce que mes parents ne pouvaient plus supporter le coût de la vie marocaine.

C’est vers 2011 que nous sommes rentrés à Dakar, j’avais encore 15 ans si je ne me trompe pas. Ma famille croyait pouvoir s’en sortir une fois à Dakar mais ignorait ce qui l’attendait. Nous avons pris un appartement à Ouest Foire avec les économies de mes parents, mais quelques temps plus tard les problèmes surgirent avec l’incapacité de mes parents d’assurer le loyer et le complexe de se déloger dans des zones reculées.

Une année terrible, mes deux frères et moi avons arrêté nos études faute de moyens et c’était dur pour mes parents de pouvoir gérer les 3 repas quotidiens. La situation de ma famille me préoccupait tellement que plusieurs fois je me suis recueilli dans un coin pour pleurer. Un beau jour, je me suis juré que tout allait s’améliorer car je ne voulais plus voir ma famille dans cette situation. Ce qui suivra éveillera certainement plusieurs jugements négatifs ».

“La seule crainte que j’avais était de perdre ma virginité”
« J’ai commencé à sortir la nuit, à fréquenter les lieux huppés de Dakar dans un seul but de rencontrer un homme dans une situation aisée, sortir avec lui et lui soutirer le possible que je pourrai pour aider ma famille. Avec mon teint clair, j’étais très courtisée par les maures et les blancs.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.