Les derniers adieux du douanier Cheikhou Sakho à ses enfants

La presse du jour a évoqué la question et a tenté d’en savoir plus. C’est ainsi qu’il est rapporté dans sa parution un déplacement du défunt douanier Cheickhou Sakho au domicile de son ex épouse à Keur Massar.

Sur place, renseigne Igfm, il a eu un longue intimité avec ses enfants plus particulièrement sa fille cadette avec qui il entretenait une certaine complicité.

Même avant de quitter la maison, il s’est arrêté pour regarder longuement sa fille cadette comme pour garder l’image de sa « petite chérie » au fond de son cœur jusqu’à l’instant ultime.

Cette image pathétique est rapporté par les journaux qui ont remis au jour le mobile du meurtre du douanier Cheickhou Sakho. Le suicide, confirmé par des documents officiels semble se confirmer compte tenu de ce déplacement qui n’avait pas sa raison d’être sauf s’il représente un coup d’adieu à ses proches pour un coup déjà prémédité. Le Suicide.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok