Les dirigeants des deux Corées attendus pour un sommet historique

Le leader nord-coréen Kim Jong-un a quitté Pyongyang pour se rendre dans la Zone démilitarisée entre les deux Corées pour un sommet historique avec le président sud-coréen Moon Jae-in vendredi. La question d’un traité de paix pourrait être abordée.
Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a quitté Pyongyang vendredi 27 avril en direction du village frontalier de Panmunjom, dans la Zone démilitarisée qui sépare les deux Corées, où va se tenir un sommet avec le président sud-coréen Moon Jae-in, rapporte l’agence de presse officielle nord-coréenne KCNA.

“Kim Jong-un discutera en toute franchise avec Moon Jae-in de tous les problèmes rencontrés pour améliorer les relations intercoréennes et parvenir à la paix, la prospérité et la réunification de la péninsule coréenne”, a indiqué l’agence.
Le devenir de l’arsenal atomique de Pyongyang devrait être au coeur de discussions qui pourraient aussi aborder la question d’un traité de paix pour mettre formellement un terme à la guerre de 1950-1953.

Les deux hommes échangeront vendredi matin une poignée de mains sur la ligne de béton qui marque, à l’intérieur de la DMZ, la division de la péninsule.

Il s’agit du premier sommet entre dirigeants des deux Corées depuis celui du 2 octobre 2007 entre le président sud-coréen d’alors, Roh Moo-hyun, et Kim Jong-il, père et prédécesseur de l’actuel dirigeant nord-coréen. C’est aussi la première fois qu’un dirigeant nord-coréen franchit la frontière intercoréenne, les deux sommets précédant ayant eu lieu à Pyongyang, la capitale du Nord. Séoul espère ainsi prolonger la détente entamée à l’occasion des Jeux olympiques d’hiver en février, avant un possible sommet entre Kim Jong-un et le président américain Donald Trump le mois prochain.

commentaires
Loading...