Les épidémies d’Idai, des bombes à retardement

Un nouveau bilan plus de dix jours après son passage meurtrier en Afrique australe. On dénombre maintenant plus de 700 morts au Mozambique et au Zimbabwe voisin. Mais ce bilan est amené à grimper au fur et à mesure que les secours atteignent les régions isolées. Le Mozambique, pays le plus touché, est désormais menacé par des épidémies, que la Croix-Rouge qualifient de vraies “bombes à retardement”.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok