Les habitants d’un village rachètent toutes les bières pour boycotter un festival

Avec la complicité de la police, les habitants d’un village allemand ont réussi à racheter toutes les bières de leur localité pour empêcher la tenue d’une activité.

Alors qu’un festival de musique néonazi s’apprêtait à voir le jour, le village d’Ostritz a affiché son opposition mais les organisateurs ont tenu à l’activité.Publicité

Pour priver les festivaliers et militants d’extrême droite de breuvage, les habitants du village ont tout simplement décidé de racheter l’intégralité du stock de bières disponibles dans le supermarché d’Ostritz.

La police et les habitants de ce village allemand ont bloqué plus de 4 000 litres d’alcool au total. Quelques jours avant l’organisation de l’activité, le tribunal local avait interdit la vente et la consommation durant les hostilités.

« Au vu d’événements antérieurs et de la réunion de plusieurs camps politiques différents, ainsi que du caractère agressif de l’événement, la consommation augmenterait sans doute le risque d’affrontements violents », avait déclaré le juge au moment de rendre sa décision.

Pour ce faire, la police avait saisi 4 200 litres de bières et 200 litres d’alcool sur l’enceinte du festival. Et les habitants eux ont fait le tour des supermarchés pour récupérer tous les stocks disponibles.

Allemagne : Les habitants d'un village rachètent toutes les bières pour boycotter un festival
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.