baye mor

Les Limogeages Continuent…Les Autres Têtes Qui Doivent Tomber

Air de limogeages : Que de têtes doivent tomber

Sans management, le Président de la République Macky Sall a décidé, il y a une semaine, jour pour jour de limoger le Directeur général des Douanes de son poste. Hier, en Conseil des ministres, il a encore sorti le sabre qui lui a permis de séparer la tête de leurs autres corps à plusieurs responsables, Directeurs généraux ou Présidents de Conseil d’administration de sociétés nationales.

Après avoir dans un premier temps distribué des sucettes à Mme Khoudia Mbaye, responsable dans le bureau politique de la Ligue démocratique (LD) et ancienne ministre, ainsi qu’à l’ancien ministre M. Mbagnick Ndiaye, respectivement, Président du Conseil d’administration de la Banque de l’habitat du Sénégal (BHS) et de la Société de développement et des Fibres textiles (SODEFITEX), comme quoi, il y aura toujours des heureux, il a procédé aux remplacements.

C’est à sa discrétion de nommer et de remplacer aux hautes fonctions administratives et militaires. Qu’a fait le Président Macky Sall cette fois-ci de son fameux pouvoir discrétionnaire, à l’issue de la réunion du Conseil des ministres ?

Il a démis de ses fonctions de Directeur général de l’Agence sénégalaise de promotion touristique (ASPT), M. Mouhamadou Bamba Mbow remplacé par M. Papa Mahawa Diouf, ancien secrétaire général de Limak-AIBD-SUMMA (LAS).

Mouhamadou Bamba Mbow, à défaut du ministre du Tourisme et des Transports aériens, M. Alioune Sarr, voit son scalp se faire offrir à cause des fortes et scandaleuses dépenses effectuées lors du dernier Salon touristique de Paris. Des Dépenses prises en charge par l’ASPT, toutefois sur ordre du ministère de tutelle.

Macky Sall peut aller toutefois plus loin, en balayant de son poste de Directeur général de Dakar Dem Dikk, le très controversé Me Moussa Diop, en e débarrassant également de Babacar Diagne, Président du Conseil national de régulation de l’audiovisuel, mais aussi de Racine Sy à la tête du King Fahd Palace qui y sème la terreur.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.