Les mots touchants de Macky à l’endroit de Wade, Ndéné, Papa Samba Mboup, Serigne Mbacké Ndiaye…

Au cours de l’audience qu’il a accordée, dans la nuit du 17 août, aux transfuges du Pds réunis au sein du Rapel, le président de la République, Macky Sall, a multiplié les amabilités à l’endroit de ses hôtes. Morceaux choisis:

A Serigne Mbacké Ndiaye, Macky Sall a lancé: « Je te remercie pour tes multiples initiatives en faveur de la stabilité du pays. Je n’ignore rien de toutes les démarches que tu as entreprises pour réconcilier notre famille politique. En 2013, lorsque tu m’as dit que tu allais me soutenir, certains doutaient mais j’en étais, moi, convaincu. »

A Souleymane Ndéné Ndiaye, Macky a dit: « Souleymane, tu es un frère et un ami de longue date. Nous avons tant partagé pendant tant d’années. Ce qui nous lie est plus important que la politique. Nous ne pouvions que nous retrouver. »

A Papa Samba Mboup, le président a rappelé: « Grand, je me souviens de ton rôle au sein du Pds pendant les années de braise, notamment en 1988. Tu as beaucoup fait pour l’accession du Pds au pouvoir. A présent, l’ère Wade est terminée, un nouveau cycle s’est ouvert autour de ma personne. Nous devons continuer ensemble. Notre génération doit assurer la relève. Tu dois venir à l’APR. »

Avant de terminer par Abdoulaye Wade: « Nous devons beaucoup à Wade. L’idée n’est pas de le critiquer, mais il a fait son temps et la vie politique nous a séparés de lui. Il est temps pour nous de bâtir ensemble. »

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok