Les sauvageons de l’APR agressent Marieme Faye Sall pour des billets d’Euros …

En décidant de rebrousser chemin face à la meute affamée de militants apéristes,la première dame ne se doutait surement pas que cette option n’était pas la bonne.

« Laiisez moi m’asseoir au moins »
C’est daccord. Mais pas question qu’elle avance dans la direction du président de la république ou les hommes en charge de sa sécurité ne rigolent pas.Bousculée de partout,elle n’eue de choix que de rebrousser chemin.C’est le moment choisit par des hommes et des femmes qui comme des sauvageons vont se jeter sur elle avec des chapelets de doléances,certains iront même jusqu’à la toisé devants le correspondant de Sanslimitesn.com.C’est Birame Faye,le directeur générale de l’AEME qui va s’improviser en garde rapproché pour la sauver.Il va crier,intimider et même bousculer ceux qui se tenaient devant la première dame pour quémander des billets

« Elle finit par s’agacer … »

Il aura fallut que Marieme fasse monter un peu sa température pour que les sauvageons qui l’avaient assiéger puisse faire un peu de recule pour qu’elle puisse se frayer un passage,dépasser par la tournure des événements. De loins certains dignes responsables de l’APR étaient amusé par la scène,pendant que d’autres étaient tout simplement dégoûté. »Laisser moi » fulmine t’elle dans un ton assez sec,elle sera aidée finalement par le Biram Faye et le gendarme en faction au niveau de l’ambassade.Tirée des griffes de ses poursuivants,elle ajuste sa robe et prend le chemin des appartements privés du président. La foule,toujours décidée ne bouge pas. »Elle reviendra peste une des poursuivante de la première dame,membre de l’APR France. »Y’en a marre,C’est partout comme ca »

Sanslimitesn.com

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok