Les Thiantacones, en grève de la faim aujourd’hui, un ultimatum de 3 jours, avant de s’immoler par le feu…

Huit des 16 Thiantacones, détenus à la Mac de Thiès, entament une grève de la faim, à partir de ce lundi. Et si rien n’est fait, ils comptent se suicider sans procès…

Les Thiantacones, qui croupissent depuis plus de 6 ans à la prison de Thiès, se radicalisent et observent, à partir de ce lundi 26 novembre, une grève de la faim. Et la décision a été notifiée aux autorités pénitentiaires de Thiès, selon notre source.

Ces disciples de Cheikh Béthio Thioune réclament ainsi leur jugement avant les Elections de 2019. Et d’ici trois jours, disent-ils, s’ils n’obtiennent pas gain de cause, ils vont tous s’immoler par le feu.

Aussi soupçonnent-ils que les autorités étatiques, « pour des calculs électoraux », ne veulent pas rouvrir ce dossier dans lequel leur Guide, Cheikh Béthio Thioune, a été cité.

Dans la foulée, ces détenus ont balayé d’un revers de mains les arguments du ministère de la Justice qui justifie « cette lenteur dans la procédure par les travaux effectués au tribunal de Grande Instance de Mbour ».

Pourtant, arguent-ils, deux affaires ont pu être jugées tout dernièrement par la Chambre criminelle de ladite ville.

Pour rappel, Cheikh Béthio Thioune et ses Thiantacones ont été emprisonnés dans le cadre du double meurtre de Médinatoul Salam à Mbour, pour «association de malfaiteurs, recel de cadavre, inhumation sans autorisation et non dénonciation de crime. Entre temps, leur guide, Cheikh Béthio Thioune, a pu obtenir une liberté provisoire…

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok