L’Etat doit 315 millions de FCfa aux imprimeurs

Après la proclamation des résultats officiels par le Conseil Constitutionnel, donnant Macky Sall vainqueur de l’élection présidentielle de 2019, l’Etat fait face maintenant à la grosse facture des imprimeurs. Ces derniers ont tirés plus de 40millions de bulletins de vote pour cinq candidats, soit 8 millions de bulletins pour chacun : Macky Sall, Ousmane Sonko, Idrissa Seck, Madické Niang et Issa Sall. Pour la facture, l’Etat doit payer à chaque imprimeur 63 millions de FCFA. Une manne financière destinée aux imprimeries Africa Pint,Cempa,Sse,Tandian.
Présentement, les factures ont été établies dans l’attente d’être comptabiliser dans le budget pour décaissement. Les mêmes sources de préciser qu’il n’y a aucune crainte pour le payement des factures. Bien vrai que l’Etat paie après l’exécution de mission.

Parallèlement, les services du ministère de l’Intérieur sont entrain de faire le ramassage du matériel électoral sur toute l’étendue du territoire national. Les urnes, les isoloirs et autres mobiliers seront transférés à Dakar pour les besoins des prochaines élections municipales, législatives…
Pour mener à bien le travail, le matériel est regroupé dans les préfectures, Sous –préfectures et gouvernances, avant d’être chargés dans les véhicules pour Dakar. « Le matériel électoral a toujours été ramassé après chaque élection. Ce qui fait qu’a chaque échéance, nous ne faisons que compléter le mobilier », confient des sources proches de l’organisation des élections, informe l’Observateur repris par Xalima.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.