pub

L’homos*xu*lité au Sénégal : Mame Makhtar Guèye promet une lutte religieuse contre ce phénoméne

« Nous serons à Tivaouane pour remercier et féliciter le Khalife pour sa position sur la question. Ensuite, nous irons à Touba, Ndiassane, Médina Baye, Yoff, et partout pour inviter les autres guides religieux à s’approprier les propos de Serigne Babacar Sy Mansour. Ensuite, nous irons rencontrer l’Eglise avec qui nous partageons le même combat ».

Face à l’homos*xu*lit* qui semble en pleine expansion au Sénégal,  Mame Makhtar Guèye de l’ONG Jamra qui a pris la balle au rebond, promet des tournées religieuses pour contre le fléau

Après les propos du Khalife Général des Tidianes, Serigne Babacar Sy Mansour   interpellant l’Etat sur l’homos*xu*lité, Mame Makhtar Gueye à son tour pointe du doigt ce phénomène contre nature et l’Etat du Sénégal, qui semble jouer le flou.

Selon nos confrères de Senego, dans un entretien téléphonique avec Seneweb, il est revenu sur certains paradoxes comme :

L’Article 319 du Code pénal

« Comment un Etat peut se glorifier d’avoir structuré l’article 319 du Code pénal qui condamne les unions de contre nature, pour en même temps consacrer aux associations d’homos*xu*ls et de lesbiennes des récépissés comme pour les partis politiques et les dahiras. C’est paradoxal. »

Les lesbiennes  de Thiaroye Leona

« A titre d’exemple, au mois de juillet, la presse s’était fait l’écho d’un scandale organisé par un gang de lesbiennes dans le quartier de Thiaroye Leona. En plus, il y a des mariages homos*xu*ls qui ont été célébrés le jour du Gamou. A Kaolack, il y a eu des tournages de films p*rn*graphiques dans un cimetière. »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.