Liga : Séville donne la leçon au Real Madrid !

Le Real Madrid a chuté 3-0 sur la pelouse de Séville. Les Andalous ont affiché une énorme supériorité sur leur rival madrilène au Sanchez Pizjuan.
Après la surprise du début de soirée, cette défaite du Barça chez Leganés, on avait droit à une superbe affiche avec ce duel entre Séville et le Real Madrid. Hors de question pour Julen Lopetegui de faire tourner, et le Basque sortait l’artillerie lourde, avec le trio Asensio-Bale-Benzema en pointe. Seuls Isco et Carvajal manquaient à l’appel, tous deux victimes de pépins physiques. Pablo Machín alignait lui aussi la grosse équipe, celle qui a d’ailleurs humilié Alavés 6-2 dimanche dernier, à l’exception d’Aleix Vidal, remplacé par le Brésilien Arana. Au final, les locaux se sont imposés sur le score de 3-0.

Sur le coup d’envoi pratiquement, André Silva sollicitait déjà un Courtois décisif (1e) ! Le début de match était plutôt ouvert, avec deux équipes aux intentions particulièrement offensives. Ben Yedder, du point de penalty, ne trouvait pas le cadre de très peu (16e). Les supporters présents au Ramon Sanchez Pizjuan n’allaient cependant pas devoir attendre longtemps avant de célébrer un but… Sarabia décalait pour un Navas parti en profondeur, ce dernier servait André Silva qui crucifiait parfaitement Courtois (1-0, 17e). Et ce n’était pas fini. Sur une contre-attaque menée par Ben Yedder, Navas s’en allait défier Courtois, qui détournait le cuir… Mais ce dernier terminait dans les pieds de Silva, qui ne se faisait pas prier pour signer un doublé (2-0, 21e). Bale touchait le poteau dans la foulée, signe que le Real Madrid comptait bien réagir (23e).

Séville était bien au-dessus
Franco Vazquez touchait lui aussi la barre (36e). La défense madrilène n’y était pas, et hormis sur cette occasion du Gallois, le Real Madrid ne créait pratiquement aucun danger devant. Séville vivait ainsi une soirée bien plus tranquille que prévu, et les Andalous continuaient de se créer les situations les plus chaudes. Wissam Ben Yedder, seul au deuxième poteau, allait lui aussi se mêler à la fête avec une belle volée (3-0, 39e). La déferlante sévillane ne s’arrêtait pas, et Sergi Gomez voyait sa tentative frôler la barre (42e) ! Pas de doutes, le Real Madrid prenait la leçon… Luka Modric pensait avoir réduit l’écart en début de deuxième période, mais l’arbitre indiquait une position de hors jeu du Croate (54e).

Derrière, The Best était à deux doigts d’enfin marquer, mais Vaclik répondait présent (56e). Courtois signait lui aussi une belle envolée sur un missile de Sarabia (57e). Les Andalous étaient tout proches du quatrième sur ce carambolage dans la surface (58e). Le Real Madrid se réveillait, mais Bale perdait son face à face avec Vaclik (61e). Mais les minutes défilaient, et si les hommes de Julen Lopetegui s’étaient emparés du ballon, ils ne parvenaient pas à trouver la faille. Le Real était même réduit à 10 avec la sortie de Marcelo, blessé, une fois que le coach merengue avait déjà fait les trois changements. Franco Vazquez loupait même l’immanquable (80e). Avec les trois points, Séville remonte temporairement à la quatrième marche du classement, laissant définitivement de côté son mauvais début de saison. Le Real Madrid lui ne prépare pas le derby de samedi de la meilleure des façons…

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok